Typhon : le réchauffement climatique en cause ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

il pour quelque chose. On a des statistiques fiables des cyclones et typhons depuis 50 ans. Ce n'est pas assez long pour établir la part entre ce qui est naturel et ce qui est lié à l'activité humaine. Les satellites qui repèrent et évaluent l'intensité des tempêtes ne tournent au-dessus de nos têtes que depuis 1970. Trop récent. Les climatologues s'avancent sur l'avenir. Si le réchauffement se poursuit, les pics de chaleur se produiront tous les 5 ans, puis tous les deux ans à la fin du siècle Même schéma pour les pluies diluviennes. Elles devraient se répéter. Pour les typhons et les cyclones, les projections pour 2100 prédisent des évènements moins fréquents mais de plus en plus violents. L'intensité du vent qui vient de s'abattre sur les Philippines va modifier les statistiques climatiques.

il pour quelque chose.

On a des statistiques fiables des cyclones et typhons depuis 50 ans. Ce n'est pas assez long pour établir la part entre ce qui est naturel et ce qui est lié à l'activité humaine.

Les satellites qui repèrent et évaluent l'intensité des tempêtes ne tournent au-dessus de nos têtes que depuis 1970. Trop récent. Les climatologues s'avancent sur l'avenir. Si le réchauffement se poursuit, les pics de chaleur se produiront tous les 5 ans, puis tous les deux ans à la fin du siècle Même schéma pour les pluies diluviennes. Elles devraient se répéter. Pour les typhons et les cyclones, les projections pour 2100 prédisent des évènements moins fréquents mais de plus en plus violents. L'intensité du vent qui vient de s'abattre sur les Philippines va modifier les statistiques climatiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne