Turquie : l'identité des manifestants ?

Quelques points de repère. Le territoire turc représente 1,5 fois la France, peuplé de 76 millions d'habitants. C'est une république et une démocratie. La laïcité est inscrite dans la Constitution depuis 1924. Depuis 11 ans, le parti islamo-conservateur est au pouvoir. Son chef, Recep Erdogan, a été réélu deux fois. C'est l'heure de la pause déjeuner, pour ces manifestants, l'heure de défilé dans une grande artère commerciale d'Istanbul. Ils sont employés de banques, de compagnies d'assurances, de sociétés privées. Des hommes qui ont fait tomber la veste des femmes entre deux rendez-vous professionels. Leur point commun : Ils dénoncent les méthodes autoritaires du premier ministre Erdogan. On n'a plus confiance en lui. Il se transforme en dictateur. L'an dernier il a voulu réduire l'accès à l'avortement. Il a augmenté le prix des cigarettes, soit disant pour notre santé, mais je n'y croit pas. Au bord du Bosphore, ce sont les personnels de santé, C'est le premier jour de grève générale. hier soir, ils y étaient encore des milliers dans une ambiance festive. Ce sont des étudiants. Certains boivent du vin alors que la vente d'alcool est interdite après 22H. Je bois du vin, je bois de la bière, je bois du whisky. Je bois de l'eau, de la vodka, peu importe si je veux du vin. Ils sont inquiets pour leur avenir. Il dit qu'il faut qu'on ait 3 enfants. Et pourquoi, j'ai mon mot à dire. moi j'en veux 1. Pour continuer de protester, ils sont équipés pour faire face aux affrontements avec la police. Ils sont prêts à la résistance. Le permierv ministre estime que la situation s'apaise.

Quelques points de repère. Le territoire turc représente 1,5 fois la France, peuplé de 76 millions d'habitants. C'est une république et une démocratie. La laïcité est inscrite dans la Constitution depuis 1924. Depuis 11 ans, le parti islamo-conservateur est au pouvoir. Son chef, Recep Erdogan, a été réélu deux fois.

C'est l'heure de la pause déjeuner, pour ces manifestants, l'heure de défilé dans une grande artère commerciale d'Istanbul. Ils sont employés de banques, de compagnies d'assurances, de sociétés privées. Des hommes qui ont fait tomber la veste des femmes entre deux rendez-vous professionels. Leur point commun : Ils dénoncent les méthodes autoritaires du premier ministre Erdogan.

On n'a plus confiance en lui. Il se transforme en dictateur.

L'an dernier il a voulu réduire l'accès à l'avortement. Il a augmenté le prix des cigarettes, soit disant pour notre santé, mais je n'y croit pas.

Au bord du Bosphore, ce sont les personnels de santé, C'est le premier jour de grève générale. hier soir, ils y étaient encore des milliers dans une ambiance festive. Ce sont des étudiants. Certains boivent du vin alors que la vente d'alcool est interdite après 22H.

Je bois du vin, je bois de la bière, je bois du whisky. Je bois de l'eau, de la vodka, peu importe si je veux du vin. Ils sont inquiets pour leur avenir.

Il dit qu'il faut qu'on ait 3 enfants. Et pourquoi, j'ai mon mot à dire. moi j'en veux 1.

Pour continuer de protester, ils sont équipés pour faire face aux affrontements avec la police. Ils sont prêts à la résistance. Le permierv ministre estime que la situation s'apaise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne