Troubles musculo-squelettiques : quel coût pour la Sécurité sociale ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

50.000 salariés sont touchés par les troubles musculo-squelettiques en France. Ces TMS sont des douleurs chroniques qui coûtent très cher à la Sécu. Jihane Benzina nous a rejoints. Bonjour. Quel est le montant de la facture. Jihane Benzina : L'addition est salée. Les TMS représentent 95 % des maladies professionnelles. Des douleurs qui vont ralentir, voire immobiliser, les salariés. Résultat : le nombre de journées de travail perdues est de 9,7 millions. Et ca ne fait qu'augmenter. 15.402 TMS par an en 2000, 10 ans plus tard 43.221 soit + 64 %. Cela coûte à l'Assurance maladie 21.512 euros en moyenne par salarié. L'addition totale s'élève à 930 millions d'euros, c'est couvert par les cotisations des entreprises. Elise Lucet: a coûte cher à la Sécu, mais aussi aux entreprises. D'abord il y a les coûts directs: les cotisations, l'aménagement des postes de travail, les indemnités versées aux salariés, tout ça coûte entre 100 et 500 euros par salarié. Des coûts indirects: le remplaçant du salarié ne sera pas tout de suite aussi efficace, rallongeant ainsi les délais de production. Si l'on additionne tous ces coûts, directs et indirects, les TMS coûtent à l'entreprise l'équivalent d'un 13e mois. Elise Lucet : Merci.

50.000 salariés sont touchés par les troubles musculo-squelettiques en France. Ces TMS sont des douleurs chroniques qui coûtent très cher à la Sécu. Jihane Benzina nous a rejoints. Bonjour. Quel est le montant de la facture.

Jihane Benzina : L'addition est salée. Les TMS représentent 95 % des maladies professionnelles. Des douleurs qui vont ralentir, voire immobiliser, les salariés. Résultat : le nombre de journées de travail perdues est de 9,7 millions. Et ca ne fait qu'augmenter. 15.402 TMS par an en 2000, 10 ans plus tard 43.221 soit 64 %. Cela coûte à l'Assurance maladie 21.512 euros en moyenne par salarié. L'addition totale s'élève à 930 millions d'euros, c'est couvert par les cotisations des entreprises.

Elise Lucet: a coûte cher à la Sécu, mais aussi aux entreprises. D'abord il y a les coûts directs: les cotisations, l'aménagement des postes de travail, les indemnités versées aux salariés, tout ça coûte entre 100 et 500 euros par salarié. Des coûts indirects: le remplaçant du salarié ne sera pas tout de suite aussi efficace, rallongeant ainsi les délais de production. Si l'on additionne tous ces coûts, directs et indirects, les TMS coûtent à l'entreprise l'équivalent d'un 13e mois.

Elise Lucet : Merci.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne