Tour de France 2021 : O'Connor s'impose en solitaire à Tignes, Pogacar creuse encore l'écart avec les favoris. Revivez la 9e étape

Le peloton du Tour de France lors de la 9e étape entre Cluses et Tignes, le 5 juillet 2021.
Le peloton du Tour de France lors de la 9e étape entre Cluses et Tignes, le 5 juillet 2021. (THOMAS SAMSON / AFP)

Avant une journée de repos, le programme est chargé, dimanche, pour le peloton.

Le Tour de France continue de s'élever, dimanche 4 juillet. Au lendemain de la première étape dans les Alpes, et à la veille d'une journée de repos, les coureurs partent de Cluses (Haute-Savoie) et arrivent à Tignes (Savoie), à plus de 2 000 mètres d'altitude. Suivez la 9e étape dans notre direct.

Une étape difficile de 145 kilomètres. Après une mise en jambes dans la côte de Domancy, direction le col des Saisies (9,4 km à 6,2% de moyenne). Au sommet, les coureurs auront parcouru plus d'un tiers de l'étape. Ils devront profiter de la longue descente (17 km) vers Beaufort pour préparer au mieux la terrible ascension du col du Pré et ses 12,6 kilomètres à 7,7% (dont 5 km à plus de 9%), souligne franceinfo sport. Ils devront ensuite prolonger l'effort pour atteindre le Cormet de Roselend, environ 14 kilomètres plus loin. Restera enfin la longue ascension vers Tignes (21 km à 5,6% de moyenne).

 Tadej Pogacar prend le maillot jaune et écrase la concurrence. Le Slovène, tenant du titre, a assommé ses adversaires, samedi. Avant la 9e étape, il comptait quasiment deux minutes d'avance sur Wout Van Aert (+1'58) et plus de quatre minutes sur ses principaux rivaux (+4'38 sur Alexey Lutsenko, +5'01 sur Richard Carapaz). Il aura l'occasion dimanche, à Tignes, de creuser encore l'écart. Seul un abandon ou une méforme soudaine semblent pouvoir priver le coureur de 22 ans d'un doublé sur la Grande Boucle.

Primoz Roglic et Mathieu van der Poel abandonnent. Handicapé depuis une chute survenue lors de la 3e étape, le Slovène Primoz Roglic, deuxième de l'édition 2020, a jeté l'éponge dimanche. Le coureur de 31 ans a expliqué vouloir "récupérer et (se) tourner sur de nouveaux objectifs" : "J'ai essayé d'être concentré sur le moment présent, de passer les journées les unes après les autres, mais après quelques jours j'ai vu que ça ne me menait nulle part et que ça n'avait plus de sens de continuer."  De son côté, le Néerlandais Mathieu van der Poel a reconu qu'il préférait privilégier les JO : "Nous avons décidé avec l'équipe que c'était la meilleure décision pour moi de quitter la course et de me concentrer sur les Jeux olympiques. Je vais prendre du temps pour récupérer de cette semaine."

Vous êtes à nouveau en ligne