Tour de France : visite de présidents

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Un invité de marque aujourd'hui sur la route du Tour: François Hollande était a l'arrivée de la 9ème étape dans les Pyrenees. Aucun président de la Ve République n'a dérogé à la règle depuis Georges Pompidou. François Hollande était dans les Pyrénées cet après-midi pour l'arrivée de la 9e étape. Un rendez-vous incontournable. Toute l'année je suis foot, et l'été je suis Tour de France. C'est le passage oblige de presque tous les présidents de la République Juillet 1960, le peloton passe par Colombey-les-Deux-Eglises. Soudain, grande surprise : et madame De Gaulle ! Les coureurs descendent de vélo. 1975, Champs-Elysées, Paris. Pour la 1re fois dans l'histoire du Tour, le président de la République, Valéry Giscard d'Estaing alors, remet le maillot jaune au vainqueur, Bernard Thevenet. Juillet 1985. François Mitterrand dans l'Isère, déposé en hélicoptère pour une étape de montagne. Le président s'adresse au champion du moment, Bernard Hinault. Je lui conseillerais d'agir selon son instinct, c'est à lui décider, personne ne le fait à sa place. En 1998, le Tour passe en Corrèze, sur les terres du président de l'époque, Jacques Chirac. Et en 2007, 2009 et 2010, c'est un président cycliste qui s'invite sur le parcours de l'épreuve. On n'imagine pas un mois de juillet sans le Tour de France ! Ça fait partie des petits bonheurs français. Hormis Georges Pompidou, tous les présidents de la Ve République sont venus partager l'enthousiasme des spectateurs de la Grande Boucle. C'etait l'une des étapes les plus délicates du Tour 2013. Plusieurs cols au programme, mais Chris Froome, le leader, conserve son maillot jaune. Pour trouver les Français au sommet il fallait chercher côte supporters. On ne le voyait plus. Il était lâché. Un peu d'impatience au sommet du col avant l'arrivée des coureurs. Mais la vue sur les nombreux lacets aident a patienter. C'est au passage des coureurs qu'il faut donner de la voix. (cri5. Allez les gars. C'est magique. C'est la montée à un rythme soutenu. C'est le Tour, c'est exceptionnel. Pierre Rolland et Romain Bardet ont mené une belle échappée. Mais côté Français, c'est encore 0 pointé. Le rythme n'a jamais décéléré. Le vainqueur du jour est l'Irlandais Dan Martin. Les Pyrénées ont livré leur verdict. Le ciel s'est couvert sur C. Froome. Il est toujours maillot jaune ce soir. Jean-Christophe Péraud, le 1er Français, est 14e.

Un invité de marque aujourd'hui sur la route du Tour: François Hollande était a l'arrivée de la 9ème étape dans les Pyrenees. Aucun président de la Ve République n'a dérogé à la règle depuis Georges Pompidou.

François Hollande était dans les Pyrénées cet après-midi pour l'arrivée de la 9e étape. Un rendez-vous incontournable.

Toute l'année je suis foot, et l'été je suis Tour de France.

C'est le passage oblige de presque tous les présidents de la République Juillet 1960, le peloton passe par Colombey-les-Deux-Eglises.

Soudain, grande surprise : et madame De Gaulle ! Les coureurs descendent de vélo.

1975, Champs-Elysées, Paris. Pour la 1re fois dans l'histoire du Tour, le président de la République, Valéry Giscard d'Estaing alors, remet le maillot jaune au vainqueur, Bernard Thevenet. Juillet 1985. François Mitterrand dans l'Isère, déposé en hélicoptère pour une étape de montagne. Le président s'adresse au champion du moment, Bernard Hinault.

Je lui conseillerais d'agir selon son instinct, c'est à lui décider, personne ne le fait à sa place.

En 1998, le Tour passe en Corrèze, sur les terres du président de l'époque, Jacques Chirac. Et en 2007, 2009 et 2010, c'est un président cycliste qui s'invite sur le parcours de l'épreuve.

On n'imagine pas un mois de juillet sans le Tour de France ! Ça fait partie des petits bonheurs français.

Hormis Georges Pompidou, tous les présidents de la Ve République sont venus partager l'enthousiasme des spectateurs de la Grande Boucle.

C'etait l'une des étapes les plus délicates du Tour 2013. Plusieurs cols au programme, mais Chris Froome, le leader, conserve son maillot jaune.

Pour trouver les Français au sommet il fallait chercher côte supporters.

On ne le voyait plus. Il était lâché.

Un peu d'impatience au sommet du col avant l'arrivée des coureurs. Mais la vue sur les nombreux lacets aident a patienter. C'est au passage des coureurs qu'il faut donner de la voix. (cri5.

Allez les gars.

C'est magique. C'est la montée à un rythme soutenu.

C'est le Tour, c'est exceptionnel.

Pierre Rolland et Romain Bardet ont mené une belle échappée. Mais côté Français, c'est encore 0 pointé.

Le rythme n'a jamais décéléré.

Le vainqueur du jour est l'Irlandais Dan Martin. Les Pyrénées ont livré leur verdict. Le ciel s'est couvert sur C. Froome. Il est toujours maillot jaune ce soir. Jean-Christophe Péraud, le 1er Français, est 14e.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne