VIDEO. Les skippeurs dans les starting-blocks pour le Vendée Globe

Grégory Naboulet et Matthieu Niewenglowski - France 2

Vingt navigateurs doivent prendre la mer, samedi aux Sables-d'Olonne (Vendée), pour un tour du monde à la voile en solitaire et sans escale.

SPORTS - Vingt skippeurs doivent prendre la mer, samedi 10 novembre aux Sables-d'Olonne (Vendée), pour un tour du monde à la voile en solitaire et sans escale. Les voiliers sont prêts, selon les navigateurs : l'avitaillement fait ou sur le point d'être terminé, reste à embarquer les vivres frais (fruits, légumes).

Organisé tous les quatre ans, le Vendée Globe inflige aux monocoques de 60 pieds et à leurs skippers, privés de toute assistance extérieure, de longues semaines de navigation sur un parcours de 49 000 kilomètres. Entre le départ et l'arrivée, aux Sables d'Olonne, les solitaires devront passer les trois grands caps : Bonne-Espérance en Afrique du Sud puis Leeuwin en Australie et le fameux cap Horn à la pointe de l'Amérique du Sud. L'équipe de France 2 qui couvre la course a rencontré trois solitaires : Jean-Pierre Dick sur Virbac-Paprec 3, François Gabart sur Macif et Louis Burton sur Bureau Vallée.

Vous êtes à nouveau en ligne