VIDEO. Vendée Globe : Larguez les amarres !

Grégory Naboulet, Mathieu Niewenglowski / France 2

Ils étaient des centaines de milliers à s'être donné rendez-vous pour dire au revoir et bon vent aux skippers qui ont pris le départ du Vendée Globe. Petit aperçu de l'ambiance dans le village départ des Sables-d'Olonnes.

VENDEE GLOBE – Ils étaient des centaines de milliers à s'être donné rendez-vous pour dire au revoir et bon vent aux skippers qui ont pris le départ du Vendée Globe, samedi 10 novembre. Petit aperçu en vidéo de l'ambiance dans le village départ des Sables-d'Olonnes.

Dix-neuf skippers, dont 11 Français, ont quitté les Sables-d'Olonne pour le 7e Vendée Globe, un tour du monde en solitaire et sans escale qualifié d'Everest de la mer. Ils devaient être 20 sur la ligne mais l'un d'entre eux, le Français Bertrand de Broc (Votre nom autour du monde), a endommagé son bateau en quittant le ponton et a dû rentrer pour réparer une voie d'eau.

Huit à dix skippers peuvent l'emporter à la barre de leurs monocoques de 60 pieds (18,28 m). Les Français Vincent Riou (PRB, vainqueur en 2005), Armel Le Cleac'h (Banque Populaire, 2e en 2009), Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3), François Gabart (Macif), Jérémie Beyou (Maître CoQ) et Marc Guillemot (Safran, 3e en 2009).

Mais aussi le Suisse Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), les Britanniques Mike Golding (Gamesa) et Alex Thomson (Hugo Boss).

La victoire d'un navigateur non-Français serait une première puisque les six précédentes éditions ont été gagnées par des marins de l'Hexagone, Michel Desjoyeaux décrochant même la victoire à deux reprises (2001 et 2009), un exploit. L'objectif sera d'ailleurs de battre son record de 2009: 84 jours 03 heures et 09 minutes.

 

Vous êtes à nouveau en ligne