Vendée Globe : le village départ ouvre sous haute sécurité

Un militaire dans le cadre de l\'opération Sentinelle à Lorient, en août 2016. 
Un militaire dans le cadre de l'opération Sentinelle à Lorient, en août 2016.  (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

400 000 spectateurs sont attendus ce week-end aux Sables-d’Olonne, en Vendée. Près de 600 policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés.

Les moyens humains de sécurité sont doublés pour cette huitième édition du Vendée Globe. Près de 600 policiers, gendarmes et militaires vont patrouiller à partir de samedi 15 et dimanche 16 octobre, dans le village départ mais aussi aux alentours.

400 000 spectateurs sont attendus ce week-end pour l’ouverture des festivités. Près de 2 millions de curieux vont venir aux Sables-d’Olonne pour suivre la préparation des 29 navigateurs. Ils prendront tous la mer le 6 novembre prochain pour un tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance.

Un dispositif de sécurité important et multiplié par deux

Des grilles de trois mètres de haut sont installées tout autour des 25 000 m² du village départ. L’accès ne se fera que par trois entrées. Des fouilles à l’arrivée, mais aussi en amont, seront systématiques.

Des plots en béton empêcheront les véhicules d’accéder au site. Des voitures de police feront également office de barrage. Vu le contexte terroriste, une demi-douzaine de CRS seront aussi postés dans le bassin et contrôleront les navires qui chercheraient à entrer.

Vous êtes à nouveau en ligne