Vendée Globe : le sauvetage hors du commun de Kevin Escoffier

FRANCE 2

Le bateau de Kevin Escoffier s'est brisé en pleine mer lundi 30 novembre. Le marin a été secouru dans la nuit par Jean Le Cam, un autre marin en course, après 11 heures d'attente dans un canot de sauvetage.

Kevin Escoffier est un miraculé de l'Atlantique. Lundi 30 novembre à 14h46, alors troisième du Vendée Globe, il navigue à 50 kilomètres/heure au large du Cap de Bonne-Espérance, au milieu des Quarantièmes Rugissants, lorsque son navire se fend en deux. "Vous voyez les films sur les naufrages ? C'était pareil en pire", commente-t-il dans une vidéo tournée après son sauvetage. Alors que son navire coule, il envoie un message de détresse à son équipe sur terre : "Je coule. Ce n'est pas une blague. Mayday." Il attend, réfugié sur son radeau en pleine nuit.

Jean Le Cam, le sauveur

La direction de course mobilise aussitôt quatre concurrents pour lui venir en aide. Jean Le Cam, 61 ans et doyen du Vendée Globe, le retrouve une première fois à 17 heures, puis le perd de vue. Kevin Escoffier doit attendre huit heures supplémentaires avant l'arrivée de Jean Le Cam. Dans la nuit, Kevin Escoffier est enfin sauvé. Une frégate de l'armée française pourrait venir le récupérer dans quelques jours. En attendant, deux solitaires sont réunis par la mer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne