"Pour moi, on a affaire à du banditisme" : un bateau du navigateur Sébastien Destremau vandalisé dans le port de Toulon

Sébastien Destremau dans le port des Sables d’Olonnes, le 6 novembre 2016.
Sébastien Destremau dans le port des Sables d’Olonnes, le 6 novembre 2016. (THOMAS BREGARDIS / MAXPPP)

Le préjudice pourrait s'élever à plusieurs milliers d'euros selon le navigateur Sébastien Destremau qui doit participer au prochain Vendée Globe. 

Sébastien Destremau tient particulièrement à ce voilier. C'est avec lui qu'il a bouclé son premier Tour du monde en solitaire en 2017. Juste avant Noël, alors qu'il effectue une visite de routine, le navigateur s'aperçoit que quelque chose ne va pas : "Tous les câbles qui connectent les antennes satellites ou encore les balises de détresse avaient été sectionnés."

Aussitôt, il porte plainte au commissariat de Toulon (Var). Quelques jours après, la télésurveillance du port le contacte. "Le 19 décembre, quelqu'un s’est mis en caleçon. Ensuite, après avoir jeté des outils sur le pont arrière, il s’est mis à l’eau, détaille Sébastien Destremau. Il est tranquillement monté à bord tout couper, avant de replonger dans l’eau, de se rhabiller et partir. Le tout en neuf minutes."

Un nouveau bateau pour le Vendée Globe

Sébastien Destremau est un personnage singulier dans le monde de la voile. Auteur, conférencier et journaliste, il est connu pour son franc-parler. Il se demande qui peut bien être derrière tout ça. "Pour moi, on a affaire à du banditisme. On est à Toulon dans une région qui n’est pas toujours bien famée", affirme le navigateur. 

J’avais toujours pensé que ce bateau était toujours à l’abri par l’histoire qu’il a eue.Sébastien Destremau, navigateurà franceinfo

Sébastien Destremau, se demande maintenant comment protéger le voilier avec lequel il participera au prochain Vendée Globe en 2020. Un tout nouveau bateau qui doit arriver en début d'année au port de Toulon.

"Pour moi, on a affaire à du banditisme" : un bateau du navigateur Sébastien Destremau a été vandalisé dans le port de Toulon
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne