DIRECT. Vendée Globe : suivez l'arrivée de Sébastien Destremau, le dernier à boucler la course après 124 jours en mer

Sébastien Destremau lors du départ du Vendée Globe, le 6 novembre 2016.
Sébastien Destremau lors du départ du Vendée Globe, le 6 novembre 2016. (MAXPPP)

L’arrivée du dernier concurrent du Vendée Globe marque l'épilogue de la huitième édition.

Sébastien Destremau a pris un peu de retard. Le dernier navigateur du Vendée Globe encore en course devrait finalement passer la ligne d'arrivée vers 21 heures, vendredi 10 mars, annoncent les organisateurs, alors qu'il était initialement attendu dans l'après-midi. La faute au vent, ou plutôt à l'absence de vent.

>> "Je n'ai jamais eu envie d'arrêter" : Sébastien Destremau, dernier de la course, a répondu à vos questions

La fin de 124 jours en mer. Sébastien Destremau sera donc le 18e et dernier skipper à boucler cette édition de la course autour du monde sans escale et sans assistance, sept semaines après le vainqueur de l'épreuve, Armel Le Cléac'h. Il termine son parcours dans des conditions difficiles, obligé de se rationner car il n'a presque plus de nourriture à bord. Mais il peut aussi être satisfait d'avoir été au bout de l'épreuve : sur 29 skippers qui ont pris le départ de la course le 6 novembre, 11 ont abandonné.

"Terminer, c'est presque inespéré." A la veille de son arrivée, le navigateur a répondu aux questions des internautes de franceinfo. "Quitter cette expérience, cela ne me fait pas plaisir, explique-t-il. Il ne sera pas évident de passer du monde égoïste qui fut le mien à du monde partout, avec des voitures et de la pollution."

Le retour sur terre samedi. Sébastien Destremau ne pourra pas entrer dans le chenal des Sables-d'Olonne ce vendredi, en raison de la marée. Il s'y engagera donc samedi, après une nuit en mer, à partir de 13 heures.

23h54 : Il est presque minuit et Sébastien Destremau n'a toujours pas franchi la ligne d'arrivée. L'absence de vent a considérablement ralenti le dernier skipper de la course. Il franchira la ligne dans la nuit et entrera dans le chenal du Port Olona à la mi-journée, demain.

22h30 : C'est beau et calme, mais cette absence de vent à quelques milles de la ligne d'arrivée fait durer l'attente. Le skipper Sébastien Destremau, qui a déjà passé 124 jours en mer, a tout de même le "moral", assure l'organisation.

20h39 : Il a vécu 124 jours en mer, autour du monde, et doit y passer une dernière nuit avant d'entrer au port des Sables d'Olonne. France 2 revient sur l'aventure de Sébastien Destremau, attendu au port par ses proches.


19h50 : L'absence de vent retarde encore l'arrivée de Sébastien Destremau. Finalement, ce sera plutôt vers 2 heures du matin, selon notre journaliste sur place, qui profite, en attendant d'un très beau ciel, au-dessus des Sables d'Olonne.

19h21 : Sébastien Destremau n'est plus très loin, mais le vent, trop faible, lui joue des tours. Il risque de passer la ligne d'arrivée autour de minuit et non plus autour de 22 heures.

18h26 : Bravo Sébastien DESTREMAU de nous avoir fait vivre au quotidien cette grande aventure. Vous êtes un grand MONSIEUR ! Chapeau bas !

18h38 : Sébastien Destremau n'est plus qu'à 23 milles de l'arrivée aux Sables d'Olonne (Vendée), mais il progresse lentement. Il passera la ligne d'arrivée autour de 22 heures, "mais il est possible que ce soit encore plus tard si le vent continue à lui jouer des tours", précise l'organisation.

18h10 : Bravo, il peut être fier d'avoir terminé le Vendée Globe !

18h10 : J ai écoute ce monsieur à midi. Quel panache, c'est beau à écouter. Ça donne du moral des personnalités pareilles. Chapeau le navigateur.

18h10 : Sébastien Destremau va bientôt franchir la ligne d'arrivée du Vendée Globe. Dans les commentaires, vous félicitez le skipper qui vient de passer 124 jours en mer.

17h12 : "J'aimerais le féliciter pour sa performance d'arriver au bout. Tous les marins qui finissent le Vendée Globe, c'est une victoire. Chacun a son objectif, sa façon d'aborder la course, lui, il y allait pour vivre une aventure avant le côté sportif."

Armel Le Cleac'h a félicité le dernier du Vendée Globe, Sébastien Destremau, qui s'apprête à terminer sa course dans les prochaines heures.

16h57 : Notre journaliste Fabien Magnenou est sur place. Il indique que les proches du skipper sont partis à sa rencontre en bateau.

17h18 : Le dernier skipper du Vendée Globe, Sébastien Destremau, ne devrait finalement arriver aux Sables d'Olonne que demain, à cause de la marée. "Après tout ce qui nous est arrivé pendant ce Vendée Globe, il fallait bien qu'il nous en arrive une petite dernière", a-t-il commenté à franceinfo. Il devrait tout de même passer la ligne d'arrivée ce soir vers 21 heures.

15h29 : "C'est d'un banal de terminer dans les six premiers du Vendée Globe. Il n'y a jamais eu de 18e, je suis le premier 18e de l'histoire du Vendée Globe et j'en suis extrêmement fier."

Ce sont les mots qu'a prononcé, en riant, le skipper Sébastien Destremeau sur franceinfo ce midi. Le dernier du Vendée Globe s'apprête à terminer sa course dans les prochaines heures.

14h40 : Son frère Jean-Guillem (dir. technique) chauffe le tapis rouge. Il salue le travail de l'équipe, une vingtaine de bénévoles. #VG2016

14h57 : Le dernier du Vendée Globe, Sébastien Destremau, devrait arriver aux Sables-d'Olonne ce soir. Sa famille est déjà sur place pour l'attendre, comme vous l'explique notre journaliste sur place, Fabien Magnenou.

Vous êtes à nouveau en ligne