DIRECT. Vendée Globe : "S'il fallait, je repartirais demain", affirme Sébastien Destremau, arrivé aux Sables d'Olonne

VENDEE GLOBE

Le Toulonnais a bouclé, dans la nuit de vendredi à samedi, son tour du monde à la voile. 

Il l'a fait ! Sébastien Destremau a bouclé le Vendée Globe en 124 jours, 12 heures, 38 minutes et 18 secondes. Il a franchi la ligne d'arrivée dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 mars, avant de remonter le chenal du port des Sables-d'Olonne (Vendée), avec la marée, à la mi-journée, samedi.

Bon dernier. Le Toulonnais est arrivé avec plus de 50 jours de retard sur le vainqueur, Armel Le Cléac'h, qui a battu le record de l'épreuve en bouclant son tour du monde en 74 jours, 3 heures 35 minutes et 46 secondes.

Un skipper "à l'arrache". Sébastien Destremau a connu d'importantes difficultés lors de la compétition. Mais ce n'est pas tout, plusieurs incidents avaient failli l'empêcher de prendre le départ de la course. On revient sur son parcours

Des pizzas à l'arrivée. Accueilli vendredi soir par des proches, le skipper a eu droit à des pizzas, lui qui avait dû se priver de nourriture depuis plusieurs journées, faute de sachets lyophilisés. 

22h12 : Retour sur le "beau dernier" du Vendée Globe, Sébastien Destremeau, qui a franchi ce matin le chenal des Sables d'Olonne.




(FRANCE 2)

15h24 : Puis, il s'est exprimé face aux personnes venues l'accueillir et le soutenir.

15h23 : Sur le quai, Sébastien Destremau a raconté les risques qu'il a pris lors de son périple. "Le Vendée Globe, c'est une folie", souffle le navigateur, arrivé dernier de la compétition.

14h36 : A peine le pied posé sur la terre ferme, le dernier skipper s'est exprimé face aux médias et notre journaliste Fabien Magnenou. S'il fallait repartir dès demain ? "Je repars", affirme Sébastien Destremau, tout juste arrivé aux Sables d'Olonnes.

13h45 : Le dernier skipper du Vendée Globe, Sébastien Destremau, est arrivé aux Sables d'Olonne.

13h17 : Notre journaliste Fabien Magnenou filme sur Periscope l'entrée de Sébastien Destremau. Vous pouvez suivre en direct cette arrivée via ce lien.

13h15 : Bravo Sébastien pour cette belle démonstration de volonté et de courage ! Une arrivée mediatique digne d'un premier :-) C'est rigolo !!

13h15 : Quel moment magnifique ! le message qu'il nous fait partager nous transporte dans ce paradis perdu des hommes de bonne volonté Sebastien est le magicien de l'impossible faisable. D'autre parle de "solitude".....politiquement incorrecte mais notre navigateur n'est pas seul,lui. Nous sommes là, béats d'admiration et de gratitude

13h11 : "Je vais très bien, cette entrée de chenal est phénoménale."




13h08 : Alors qu'il entre dans le chenal, Sébastien Destremau est l'invité de France 2.

13h14 : A 13 heures, voici les contenus que vous consultez le plus :

Le récit de notre journaliste Catherine Fournier sur l'affaire des disparus d'Orvault.

• Notre enquête sur l'Ordre des dentistes et les cadeaux, indemnités et avantages en nature qui intéressent la justice.

Le portrait de Sébastien Destremau, skipper qui termine dernier du Vendée Globe.

13h16 : Dans une vingtaine de minutes, Sébastien Destremau entrera dans le port des Sables d'Olonne (Vendée). Sur les quais, nombreux sont les spectateurs qui attendent le skipper toulonnais. Voici les images envoyées par notre journaliste Fabien Magnenou, qui se trouve sur place.

11h01 : "50 jours dans les dents ! J'ai quand même pas très bien navigué." En franchissant la ligne d'arrivée du Vendée Globe, Sébastien Destremau reconnaissait que son parcours autour du monde a été chaotique. Pour autant, c'est une victoire "monstrueuse" pour ce Toulonnais. "J'ai quand même mieux navigué que ceux qui n'ont pas fini", s'est-il consolé après avoir savouré une pizza et un peu de champagne.



09h28 : Bravo bravo et encore bravo pour Sebastien et sa belle reussite ! Je lui souhaite un accueil digne d'un vainqueur !

09h28 : Énorme exploit de Sébastien Destremeau. Surtout après avoir lu votre reportage à son sujet qui détaille toutes les galères qu'il a traversé.

09h21 : Bravo ! Quel mérite ! Jolie VICTOIRE !

09h30 : Il l'a fait ! Sébastien Destremau est parvenu à boucler son tour du monde en 124 jours, 12 heures, 38 minutes et 18 secondes. La fin d'une longue galère. Mais pas seulement... Je reviens sur le parcours de ce skipper "à l'arrache", qui a bien failli ne jamais prendre le départ de la course.




09h21 : Le skipper a été accueilli, dans la nuit, par ses proches qui l'ont rejoint par bateau. Ces derniers lui ont apporté des pizzas, qu'il n'a pu déguster qu'après le passage de la ligne d'arrivée, sous peine de se voir disqualifier. Notre journaliste Fabien Magnenou était sur place et a suivi cette arrivée (avant de prendre un repos bien mérité).

09h23 : Il a franchi la ligne d'arrivée, mais n'a pas encore posé le pied sur la terre ferme. Sébastien Destremau, retardé par la marée, devra patienter jusqu'à cet après-midi pour s'engager dans le chenal et enfin poser le pied aux Sables-d'Olonne.

09h02 : Le Français Sébastien Destremau a franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe aux Sables d'Olonne à 01h40 et 18 secondes.

Vous êtes à nouveau en ligne