VIDEO. La Route du Rhum : à bord du Gitana 17 de Sébastien Josse, prêt pour "un sprint de moins d'une semaine"

Les trimarans volants de la classe Ultime sont donnés favoris de la course entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre qui s'élance dimanche. 123 voiliers sont au départ de cette 11ème édition.

Le départ de la 11e Route du Rhum à la voile sera donné dimanche 4 novembre à Saint-Malo. Direction Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, à très grande vitesse pour les Ultime, ces bateaux géants capables de voler sur l'eau, comme le Gitana 17, barré par Sébastien Josse. franceinfo est monté à bord, il y a dix jours, entre Lorient et le port de départ. 

Un "décollage en douceur"

Gitana 17, 32 mètres de longueur et 23 mètres de large, est presque aussi grand qu’un terrain de handball. "Pour faire accélérer, il faut mettre de la toile", lance Sébastien Josse et donc hisser la grand-voile à 37 mètres de haut, à la force des bras. Il s'agit ensuite plonger le foil de plus de 300 kilos dans l’eau, "pour décoller". Le bateau évolue alors entre 50 cm et un mètre au-dessus de la mer, tout en douceur.  

Le plus grand risque sur ces trimarans volants qui peuvent dépasser les 80 km/h reste le chavirage. "Aller vite longtemps, jour et nuit, c'est ça le défi", explique le skipper. Mais quelques secondes d'inattention sur un Ultime, c'est le chavirage assuré, indique Sébastien Josse. Il espère boucler la traversée "en moins d’une semaine". Il sait que les phases de repos seront très courtes pour "un sprint" durant lequel il ne s’autorisera que très peu de sommeil.  

La précédente édition de la Route du Rhum, en 2014, a été remportée par Loïck Peyron en 7 jours, 15 heures et 8 minutes de course.

Vous êtes à nouveau en ligne