Protection des mineurs : une expérimentation de contrôle menée en région Centre-Val de Loire

France 3

En France, alors que le monde du patinage est secoué par des scandales d'agressions sexuelles, dans le milieu du football, une expérimentation est menée depuis l'automne 2019 en Centre-Val de Loire.

En quoi consiste le dispositif mis en place par le milieu de football pour lutter contre les violences sexuelles ? "C'est ce qu'on appelle un contrôle d'honorabilité. En clair, depuis l'automne 2019, la ligue régionale de football en Centre-Val de Loire transmet progressivement le profil de ses dirigeants au ministère de la Justice, qu'ils soient ou non en contact avec des mineurs", explique le journaliste Benjamin Delombre sur le plateau du 19/20.

20 mentions de casier judiciaire sur 3 200 dossiers examinés

Des fonctionnaires vérifient ensuite tous les casiers et passent chaque nom au crible du fichier des auteurs d'infractions sexuelles, le Fijais. "Ça existait déjà pour les encadrants professionnels, et cela existe désormais aussi pour les bénévoles. Dans cette région, sur les 3 200 dossiers déjà examinés, 20 mentions de casier judiciaire ont été révélées, avec incapacité d'encadrer des enfants. Dans un des cas, il s'agit d'une condamnation pour agression sexuelle sur mineur qui concerne un secrétaire de club. Il a démissionné à l'annonce des conclusions", précise Benjamin Delombre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne