Violences sexuelles dans le patinage

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour viols et agressions sexuelles sur mineurs après les révélations de Sarah Abitbol, a-t-il annoncé mardi 4 février. Dans le livre Un si long silence, l'ancienne patineuse accuse son entraîneur Gilles Beyer de l'avoir agressée sexuellement entre 1990 et 1992. Ce dernier a concédé des "relations intimes" et "inappropriées".

Durant un stage de 8 semaines, en 1990, à La-Roche-sur-Yon, alors âgée de 15 ans, Sarah Abitbol écrit dans un carnet des dates, et des lettres. "P + T", "S + C" pour "peloter", "toucher", "sucer" ou "coucher". "Il profitait de venir dans la nuit avec sa lampe-torche et il me réveillait. C'était un cauchemar", a-t-elle raconté.

Des révélations qui ont suscité un véritable séisme au sein du sport français. "Un dysfonctionnement général existe au sein de la Fédération française des sports de glace", a déclaré la ministre des Sports. Roxana Maracineanu a demandé, lundi 3 février, à Didier Gailhaguet de démissionner de son poste de président de la fédération, après les témoignages de plusieurs anciennes patineuses, relayés par la presse, sur l'ampleur des violences sexuelles dans le milieu du patinage artistique.

Evoquant "des faits d'une gravité exceptionnelle", la ministre a estimé que Didier Gailhaguet ne pouvait "se dédouaner de sa responsabilité morale et personnelle". "Le nombre de faits et leur étalement dans le temps illustrent qu'au-delà des personnes citées, un dysfonctionnement général existe au sein de la Fédération française des sports de glace", a tranché la ministre, à l'issue de son entretien avec le dirigeant.

plus
Les patins de la championne finlandaise de patinage artistique Emmi Peltonen en janvier 2019. (Photo d\'illustration) 

Violences sexuelles dans le patinage : le parquet de Paris ouvre une enquête pour "viols" et "agressions sexuelles"

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, le 9 mars 2020.

Violences sexuelles dans le patinage : "Il faut que les fédérations s'engagent !", réclame la ministre des Sports Roxana Maracineanu

Nouvelles révélations concernant les violences sexuelles dans le patinage professionnel. L’enquête diligentée par le gouvernement met en cause une vingtaine d\'entraîneurs.

Violences dans le patinage : une vingtaine d'entraîneurs mis en cause dans une enquête ordonnée par le gouvernement

La patineuse Sarah Abitbol photographiée à Paris, le 29 janvier 2020.

Rapport sur les violences sexuelles dans le patinage : Sarah Abitbol se dit "soulagée" et "fière d'avoir brisé quelque chose d'important"

Didier Gailhaguet, lors de son annonce de démission, le 8 février 2020.

Violences sexuelles dans le patinage : l'ancien président de la Fédération, Didier Gailhaguet dénonce une "chasse à l'homme" et n'a "pas de regret"

Le studio de franceinfo.

La "prime Covid" pour les auxiliaires de vie, les inquiétudes du Conseil scientifique, la disparition retardée de France 4... Les informés du mardi 4 août

Gwendal Peizerat, champion olympique de danse sur glace.

Violences sexuelles dans le patinage : "On savait qu'il y avait des dysfonctionnements mais on n'avait pas idée de l'ampleur", réagit le patineur Gwendal Peizerat

Les patins de la Suisse Alexia Paganini, lors des Jeux olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud), le 21 février 2018. (photo d\'illustration)

Violences sexuelles dans le patinage : "plus d'une vingtaine d’entraîneurs seraient mis en cause", selon un rapport remis à la justice

Didier Gailhaguet, l\'ancien président de la Fédération des sports de glace.

Ils ont fait l'actu. Que devient Didier Gailhaguet, l'ancien président de la Fédération des sports de glace ?

La ministre des Sports Roxana Maracineanu lors des questions à l\'Assemblée nationale à Paris, le 26 mai 2020.

Remaniement : quel bilan pour Roxana Maracineanu au ministère des Sports ?

La championne de patinage artistique, Sarah Abitbol à la Nuit des Étoiles à Belfort, 2013.

177 agresseurs présumés repérés par le ministère des Sports : "La honte est en train de changer de camp et c'est formidable", se félicite Sarah Abitbol

Fbienne Bourdais, déléguée ministérielle à la lutte contre les violences dans le sport.

Violences sexuelles dans le sport : "La parole se libère et va continuer à se libérer", annonce la déléguée ministérielle à la lutte contre les violences dans le sport

Le champion d\'Europe de patinage de couple, le français Morgan Ciprès, lors d\'un shooting photo le 28 mars 2018 à Paris.

L'enquête sur le patineur français Morgan Ciprès pour harcèlement sexuel sur mineure rouverte aux Etats-Unis

Campagne contre les violences sexuelles menée sur les réseaux sociaux par des victimes de viol, 19 juin 2020.

"On se bat pour que d’autres victimes de viol puissent parler avant qu’il ne soit trop tard" : un appel au combat collectif sur les réseaux sociaux

Didier Gailhaguet, lors de son annonce de démission, le 8 février 2020.

Patinage : Didier Gailhaguet a déposé son recours contre le ministère des Sports pour réclamer des indemnités

La ministre des Sports Roxana Maracineanu lors d\'une conférence de presse, le 9 mars 2020.

Patinage : Didier Gailhaguet a "décidé en pleine conscience de démissionner", répond Roxana Maracineanu

Didier Gailhaguet annonce sa démission de la présidence de la fédération des sports de glace, le 8 février 2020.

Violences sexuelles dans le patinage : Didier Gailhaguet réclame une indemnisation de 300 000 euros au ministère des Sports

L\'ancienne patineuse artistique Sarah Abitbol, 5 février 2020 à Paris.

Violences sexuelles dans le patinage : pour Sarah Abitbol, "la honte s'est transformée en fierté"

Nathalie Péchalat lors de l\'avant-première d\'un film, le 16 décembre 2014 à Paris.

Violences sexuelles dans le patinage : Nathalie Péchalat élue présidente de la Fédération française des sports de glace, après la démission de Didier Gailhaguet

Philippe Candeloro, en mars 2015 en Argentine.

Nathalie Péchalat à la tête de la fédération française des sports de glace : "Les mentalités sont un petit peu en train de changer", se félicite Philippe Candeloro

Nathalie Péchalat à Montpellier, le 13 février 2019.

Fédération des sports de glace : la nouvelle présidente Nathalie Péchalat veut "redorer son image et retrouver la confiance des adhérents"

Le président de la Fédération française de roller et skateboard (FFRS), Nicolas Belloir, a donné sa démission après les critiques sur la gestion des cas d\'agressions sexuelles révélés dans ces sports de glisse.

Violences sexuelles dans le sport : le président de la Fédération de roller et skate démissionne

Les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron sur aux Mondiaux de patinage, à Saitama (Japon), le 22 mars 2019.

Violences sexuelles dans le patinage : "On a toujours su qu'il y avait des mentalités assez misogynes, mais pas à ce point-là", affirme Gabriella Papadakis

Nouvelles révélations concernant les violences sexuelles dans le patinage professionnel. L’enquête diligentée par le gouvernement met en cause une vingtaine d\'entraîneurs.

"Cela permet de réveiller les consciences" : le club de patinage des Français volants veut tirer les leçons des révélations de violences sexuelles

Capture d\'écran d\'un reportage de France 2 sur un cas de violence sexuelle dans le judo, diffusé le 5 février 2020.

Violences sexuelles dans le sport : les clubs mobilisés

La ministre des Sports Roxana Maracineanu, lors d\'une réunion du comité d\'organisation des Jeux de Paris 2024, le 12 décembre 2019 à Paris.

Un plan pour lutter contre les violences sexuelles dans le sport

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, lors d\'une conférence de presse à Paris, le 3 février 2020. 

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, dévoile un plan de lutte contre les violences sexuelles dans le sport

Antonio Teixeira le président de la Ligue de football de Centre-Val de Loire en compagnie de la ministre des Sports Roxana Maracineanu, le 4 octobre 2019.

"Tous les acteurs ont envie de stopper les violences sexuelles", dit le président de la ligue de football de Centre-Val de Loire

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, lors d\'une conférence de presse à Paris, le 3 février 2020. 

Violences sexuelles dans le sport : "J'ai bon espoir que cette cause devienne cause nationale" affirme Catherine Moyon de Baecque

La ministre des Sports Roxana Maracineanu, lors d\'une conférence de presse, le 5 février 2020, à Paris.

Contrôles, prévention, outils… Ce que contient le plan de lutte du gouvernement contre les violences sexuelles dans le sport

1234

Vous êtes à nouveau en ligne