Patinage : Didier Gailhaguet promet des révélations

FRANCE 3

Didier Gailhaguet donnera une conférence de presse mercredi 5 février. Mis sous pression par le ministère des Sports, le patron du patinage français est soupçonné d'avoir protégé Gilles Beyer, un entraîneur accusé d'agressions sexuelles.

Sommé de démissionner par la ministre des Sports, Didier Gailhaguet ne veut pas se laisser faire. Le patron du patinage français donne une conférence de presse mercredi 5 février, au cours de laquelle il promet des révélations. "Ce que l'on croit savoir, c'est que Didier Gailhaguet (...) va produire des pièces et des documents. Il l'a annoncé afin de rétablir certains faits", explique le journaliste Clément Weill-Raynal, en duplex devant le siège de la fédération des sports de glace, à Paris.

Didier Gailhaguet confesse "des erreurs, mais pas des fautes"

Didier Gailhaguet veut mettre sur la place publique des éléments qui expliqueraient pourquoi l'entraîneur Gilles Beyer a été maintenu à son poste dans les années 2000, malgré les soupçons d'agressions sexuelles qui pesaient sur lui. "Didier Gailhaguet qui confesse avoir commis des 'erreurs, mais pas des fautes', entend ne pas porter tout seul le chapeau. Il a déjà mis en cause, sans la nommer, la ministre des Sports de l'époque Marie-George Buffet", précise le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne