VIDEOS. Le génie de Mohamed Ali en quatre combats mythiques

Mohamed Ali, à droite, dans un combat mythique contre George Foreman à Kinshasa, le 30 octobre 1974.
Mohamed Ali, à droite, dans un combat mythique contre George Foreman à Kinshasa, le 30 octobre 1974. (DPA / DPA)

Redoutable et spectaculaire, Mohamed Ali a marqué la boxe.

Il était "The Greatest". Icône du sport mondial, personnalité marquante de l'histoire du XXe siècle, Mohamed Ali est mort, vendredi 3 juin, dans un hôpital de Phoenix (Etats-Unis).

Boxeur de légende, Mohamed Ali s'est imposé avec un style totalement atypique pour un poids lourds. Rapide, utilisant des esquives jamais vues, Ali "dansait comme un papillon et piquait comme une abeille". Francetv info revient sur quatre combats de légende du triple champion du monde. 

1 25 février 1964 : contre Sonny Liston pour le titre mondial

Ali, qui s'appelle encore Cassius Clay, a commencé la boxe à l'âge de 12 ans. Il décroche le titre mondial des poids lourds en s'imposant, à la surprise générale, devant le puissant, féroce et archi-favori Sonny Liston.

Clay, jeunot de 22 ans, est jusqu'ici plus connu pour son arrogance devant les caméras que pour sa boxe. Mais son jeu de jambes foudroyant et la rapidité de ses poings lui permettent de l'emporter avec la manière.

4Mars 1971 : "Le combat du siècle"

Mohamed Ali fait face à Joe Frazier au Madison Square Garden de New York en mars 1971. La tension avant la rencontre est à son comble lorsqu'Ali, jamais avare d'une provocation et se présentant comme "le plus grand, le plus courageux, le plus beau, le plus fort, le plus doué", affirme que son adversaire est "trop bête" pour être champion du monde.

"Je me bats pour le petit homme du ghetto", lance-t-il avant le match qui est retransmis dans 35 pays. Malgré toute sa résistance, Ali envoyé au tapis à la dernière reprise est déclaré vaincu à l'unanimité des juges et concède sa première défaite professionnelle.

330 octobre 1974 : "Rumble in the Jungle"

Un combat de légende qui inspirera un documentaire et un film. Ali, qui a pris sa revanche sur Frazier quelques mois plus tôt, se voit offrir l'occasion de défier le tenant du titre, George Foreman.

Bien qu'âgé de 32 ans et n'ayant plus les réflexes et la rapidité de ses premiers combats, Mohamed Ali réussit à triompher face à un George Foreman qui admet que son rival a été "plus malin et plus fort" que lui.  Après un KO à la 8e, Ali est de nouveau champion. 

41er octobre 1975 : "Thrilla in Manilla"

C'est le troisième match contre Frazier. Le combat baptisé "Thrilla in Manila" se tient sous une chaleur accablante de 38 degrés.

Le manager de Frazier refuse à l'appel de la 15e reprise que son boxeur reprenne le combat, offrant une victoire technique à Ali.

Vous êtes à nouveau en ligne