Votre département est-il boudé par le Tour de France ?

Un spectateur porte un masque de cheval sur le bord du parcours du Tour de France, le 17 juillet 2016, lors de l\'étape entre Bourg-en-Bresse et Culoz, dans l\'Ain.
Un spectateur porte un masque de cheval sur le bord du parcours du Tour de France, le 17 juillet 2016, lors de l'étape entre Bourg-en-Bresse et Culoz, dans l'Ain. (JEFF PACHOUD / AFP)

Désormais, grâce à notre carte et à notre moteur de recherche, vous pourrez râler en connaissance de cause.

Si vous habitez la Creuse, la Corse, les Deux-Sèvres ou la Charente-Maritime et que vous adorez le cyclisme, vous avez pris l'habitude de ne voir le Tour de France, dont le parcours de l'édition 2020 a été dévoilé mardi 15 octobre, qu'à la télévision. Notre recensement, réalisé sur les 107 parcours proposés aux coureurs depuis 1903, va vous conforter dans ce sentiment.

Avec les réserves d'usage – le réseau routier a bien changé depuis 1903 –, le classement des départements les plus traversés esquisse une autre carte de France, avec des passages incontournables (les Hautes-Pyrénées et leurs 230 000 habitants par exemple) qui font presque jeu égal avec Paris et sa petite couronne, lieu de la traditionnelle dernière étape de la Grande Boucle. Le duel entre Lyon et Saint-Etienne, lui, se poursuit sur deux roues (29 passages pour le Rhône, 28 pour la Loire).

L'autre match, c'est celui de la plus longue attente pour revoir passer la caravane du Tour. A ce jeu, c'est la Charente, échappée loin devant, qui gagne (et qui est donc la plus lésée). Le peloton du Tour de France est passé dans ce département en 2007 pour la dernière fois. La Nièvre et l'Yonne, rarement visitées et qui attendent la Grande Boucle depuis 2010, complètent le podium.

Vous êtes à nouveau en ligne