VIDEO. Tour de France : la course interrompue une dizaine de minutes après un jet de gaz lacrymogène

FRANCE 2

Les forces de l'ordre ont usé de gaz lacrymogène pour disperser une manifestation d'agriculteurs, mais des coureurs touchés ont dû être soignés.

La 16e étape du Tour de France a été neutralisée une dizaine de minutes, mardi 24 juillet, seulement 26 kilomètres après le départ donné à Carcassonne (Aude), à la suite de jets de gaz lacrymogène non loin du peloton, selon les organisateurs. Une manifestation d'agriculteurs en colère, qui entendaient protester contre la baisse de certaines aides financières, non loin de la route du Tour, a nécessité l'intervention des forces de l'ordre.

Des bottes de paille étaient visibles sur la route et les forces de l'ordre, intervenues pour les dégager, ont eu recours à des gaz lacrymogènes pour éloigner les manifestant, gênant certains coureurs. La direction de la course a alors décidé de neutraliser l'étape le temps pour les coureurs touchés de se faire soigner.

Le nouveau départ fictif a été donné à 12h33, derrière la voiture de direction, bientôt suivi d'un nouveau départ réel à 12h36.

Vous êtes à nouveau en ligne