VIDÉO. L’œil de Jean-François Bernard sur le Tour de France : "Tous les jours, la bagarre"

Aucun répit pour les coureurs de la 104e édition du Tour de France : Jean-François Bernard, consultant cycliste de franceinfo, a évoqué mardi le rythme soutenu et sans pitié de la Grande Boucle 2017. 

Un maillot jaune disputé, qui passe d'épaules en épaules, des sprints houleux, des abandons, des éliminations, des exclusions, et de la montagne, beaucoup de montagne : la 104e édition du Tour de France tient en haleine coureurs, équipes et spectateurs. "Vous savez pourquoi le Tour est animé ? Pourquoi il peut se passer tous les jours quelque chose ?" a posé mardi 18 juillet Jean-François Bernard, consultant cyclisme de franceinfo ? "Le classement général ! Il n'y a rien de joué !" a-t-il précisé. 

Il y a toujours des pièges, dans toutes les étapes. Un coup c'est le vent, un coup c'est une arrivée dans un mur, une autre fois il y a des chutes.... Il faut rester présent devant.

Jean-François Bernard, consultant cyclisme à franceinfo

à franceinfo

Pour Jean-François Bernard, le tracé du Tour 2017 explique en partie ce rythme soutenu, "un peu comme les premières étapes du Tour, quand le Tour commence" a-t-il comparé. "Et je pense que ce n'est pas terminé, parce qu'on va dans la montagne pendant 48 heures. Ça va être aussi terrible. On sera tranquille sur les Champs-Élysées, à Paris." a-t-il conclu.