VIDEO. Le Tour de Thomas Voeckler : l'équipe Sky "n’a pas pour habitude d’avoir deux leaders"

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Après une semaine de compétition, le consultant du Tour de France pour franceinfo, Thomas Voeckler revient sur le duel à distance entre les deux leaders de l'équipe Sky.

Journée de repos sur le Tour, lundi 16 juillet. Avec Geraint Thomas, 2e au général, et Chris Froome, 8e,  l'équipe Sky est la seule équipe à être passée à travers les chutes et les crevaisons.  

L’heure d’un premier bilan a sonné. Après une semaine de compétition, notre consultant pour le Tour de France, Thomas Voeckler, estime que l’équipe Sky a globalement répondu présente : "Ils sont au rendez-vous. C’est eux qui s’en sortent le mieux, après cette première semaine piégeuse par les chutes et les crevaisons." Et de rappeler : "Quasiment tous les autres leaders, à l’exception de Vincenzo Nibali, ont eu des pépins en ce début de Tour."

Duel de leaders ?

Au sein de l’équipe Sky, le Gallois Geraint Thomas arrive en tête (2e au classement général) devant l’ancien vainqueur du Tour, Chris Froome (8e au classement général), donnant ainsi la sensation de l’émergence d’un duo de leaders au sein de l’écurie. Pour Thomas Voeckler, Sky "n’a pas pour habitude d’avoir deux leaders." "En revanche, Geraint Thomas apparait comme un plan B de luxe. Mais Chris Froome reste le leader. Il est vainqueur de quatre Tours de France." "Au soir de la première étape de montagne, si Chris Froome montre qu’il a des signes de faiblesse, alors ils changeront de leader", estime l’ancien cycliste.

Bardet, un retard conséquent ?

Lors de l’étape du dimanche 15 juillet, entre Arras et Roubaix, le Français Romain Bardet a, lui, limité les dégâts en arrivant avec un peu de retard sur le Britannique Chris Froome, en dépit des nombreuses crevaisons subies. "Ça aurait pu être pire, mais ça aurait pu être mieux", réagit Thomas Voeckler. "Lui et son équipe [AG2R La Mondiale] n’ont pas été épargnés par la malchance, Bardet a crevé trois fois lors de l’étape des pavés." "Le retard qu’il a accumulé est un moindre mal, mais ça fait beaucoup de temps à rattraper", conclut notre consultant. 

Vous êtes à nouveau en ligne