Tour de France : un dispositif sanitaire exceptionnel

France 2

Les coureurs cyclistes seront de retour dès samedi pour le 107ème Tour de France. Evidemment, le public se fera rare. L'usage du gel hydroalcoolique et la distanciation seront de rigueur. Les sportifs, eux, seront dans une sorte de bulle sanitaire.

C'est derrière d'imposants panneaux noirs que les coureurs vont arpenter les rues niçoises, lors du départ du Tour de France. "Je suis un amateur de vélo, et je suis très déçu de voir ça", souffle un passant. L'épidémie s'invite donc au départ. Jeudi 27 août, coureurs et suiveurs se faisaient tester grâce à un laboratoire mobile qui suivra la course. Les résultats sont connus en une heure. Les équipes risquent l'exclusion si elles présentent deux cas positifs. Les coureurs sont donc entrés dans une bulle, tout comme les médecins et mécaniciens.

Un départ à huis clos

Les traditionnelles conférences de presse sont désormais des visioconférences de presse. Malgré toutes les précautions prises, certains craignent que le Tour ne puisse aller à son terme. "Je pense qu'on va vraiment vivre dans la crainte jusqu'à ce qu'on passe la ligne sur les Champs-Elysées", estime Cédric Vasseur, manager général de l'équipe Cofidis. Ce Tour hors normes s'élancera quasiment à huis clos samedi 29 août. Seules quelques dizaines de personnes seront sur la ligne de départ. Cette configuration pourrait durer jusqu'à la fin du Tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne