Tour de France : les coureurs face à la canicule

Cette vidéo n'est plus disponible

Julien Alaphilippe et Thibaut Pinot vont en découdre lors de la seizième étape du Tour de France mardi 23 juillet. On s'attend en effet à une fournaise sur les routes du Gard.

Depuis Nîmes (Gard), le journaliste Benjamin Delombre explique ce qui attend les coureurs mardi 23 juillet sur le Tour de France. De grosses chaleurs sont attendues sur les routes de la Grande Boucle. "Ici, à Nîmes, le thermomètre pourrait atteindre les 36°C, et forcément cela a un impact sur le peloton du Tour de France", explique Benjamin Delombre, en duplex depuis la ville du Gard. Voilà deux semaines que le Tour de France a débuté et "malgré la journée de repos [de lundi 22 juillet], les coureurs sont fatigués, leurs organismes sont affaiblis", détaille le journaliste de France 3.

La canicule différemment ressentie par les coureurs

"Face à la canicule, tous ne réagissent pas de la même manière", précise Benjamin Delombre. Si Romain Bardet "s'en accommode, c'est moins le cas, en revanche pour Thibaut Pinot", détaille le journaliste. Le coureur, quatrième au classement général, a travaillé sa résistance aux fortes chaleurs "mais on sait qu'il préfère la fraîcheur et l'humidité des hautes altitudes", analyse Benjamin Delombre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne