Tour de France : le parcours 2018 offre "pas mal de possibilités pour bousculer la hiérarchie", selon Romain Bardet

Romain Bardet
Romain Bardet (DE WAELE TIM / TDWSPORT SARL)

Romain Bardet, coureur cycliste français arrivé troisième de l'édition 2017 du Tour de France, a confié à franceinfo ses réactions, après l'annonce du tracé 2018 : "Ce parcours est enthousiasmant, il va offrir pas mal de possibilités pour bousculer la hiérarchie"

Le parcours de la 105ème édition de la grande boucle a été dévoilé mardi 17 octobre. L'épreuve aura lieu du 7 au 29 juillet et s'élancera de Noirmoutier-en-l'Ile en Vendée. "C'est un parcours très intéressant", a développé sur franceinfo Romain Bardet, coureur cycliste de l'équipe AG2R la Mondiale et 3ème du dernier Tour de France. "C'est ma 6ème participation et on arrive vraiment encore à être surpris", a-t-il confié.

Un parcours qui va "bousculer la hiérarchie"

Le Français compte bien jouer les premiers rôles et contrarier le quadruple vainqueur Christopher Froome. "Pour des coureurs qui aiment se porter vers l'avant, ce parcours est enthousiasmant, il va offrir pas mal de possibilités pour bousculer la hiérarchie". L'étape-reine de 65 kilomètres dans les Pyrénées, et la 11ème étape dans les Alpes entre Albertville et La Rosières, longue de 108 kilomètres, excitent énormément le cycliste. "Ces étapes courtes vont emmener tout le monde à se découvrir, ça va réduire l'importance des équipes. Les grands leader vont être en action dès le départ".

Lors de la 10ème étape entre Annecy et Le Grand-Bornand, le peloton passera par le plateau des Glières, lieu historique et symbole de la résistance française contre les nazis. "Le Tour de France se doit de faire l'écho de ces éléments de patrimoine et de culture française", a affirmé Romain Bardet. "Cela donne une dimension supplémentaire au côté sportif et ça rend l'évènement encore plus unique."

Le Tour de France 2018 "Personne ne sera vraiment serein le matin des pavés" Romain Bardet, à franceinfo.
--'--
--'--