Tour de France : Alaphilippe en jaune un jour de plus

Après la première étape des Alpes, le Français Julian Alaphilippe fait de la résistance. À trois jours de l'arrivée à Paris, il peut encore espérer rêver.

Les traits tirés, le visage marqué. Julian Alaphilippe a franchi la ligne d'arrivée à Valloire (Savoie) avec le maillot jaune encore sur le dos après la première étape des Alpes. Pour la 16e fois du mois de juillet, il enfilera le maillot jaune. "J'aurais pu tout perdre aujourd'hui et je me suis accroché au maximum. Je voulais sauver mon maillot", a-t-il déclaré à l'arrivée.

Quintana en solitaire

Poussé par la foule, Alaphilippe n'a rien lâché. Les gens croient en lui pour la victoire finale. Pourtant, derrière, l'équipe Ineos a durci la course avec notamment le Colombien Egan Bernal et le Britannique Geraint Thomas, tous deux offensifs. Dans un mauvais jour, Thibaut Pinot a limité la casse. Pour cette découverte des Alpes, c'est l'autre Colombien, Nairo Quintana, qui l'a emporté en solitaire devant Romain Bardet. Au général, les écarts sont minimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne