Tour de France 2020 : une arrivée encadrée par un dispositif inédit

FRANCE 3

Le peloton du Tour de France est arrivé dimanche 20 septembre sur les Champs-Élysées, à Paris, et a sacré le jeune Slovène Tadej Pogacar. Une ultime étape qui a marqué la fin de trois semaines de course, marquées par la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19. 

Ce sont des images qui resteront dans l’histoire du Tour de France et du sport en général. Dimanche 20 septembre, à Paris, la rue de Rivoli et les Champs-Élysées sont privés de l’immense foule qui accueille d’ordinaire les champions du peloton. Jamais sans doute une arrivée de la Grande Boucle n’a été aussi encadrée. Outre les invités, seuls 5 000 spectateurs ont été autorisés et repartis dans 20 boxes, le long des Champs-Élysées. 

Une ambiance particulière

Un dispositif imposant et des mesures sanitaires contraignantes qui n’ont pas découragé Patrick et Christine. Eux sont arrivés six heures avant le passage des coureurs. "Nous venons pratiquement tous les ans regarder l’arrivée du Tour de France, alors Covid-19 ou pas, on devait être là. Ils méritent qu’on soit là à l’arrivée, c’est dur", expliquent les deux fans. Dimanche, l’ambiance était loin d’être celle de l’année précédente, quand des dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées pour encourager le peloton. 


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne