VIDEO. Tour de France 2019 : Pinot vainqueur, Alaphilippe en jaune... Doublé français au sommet du Tourmalet

Thibaut Pinot célèbre sa victoire sur la 14e étape du Tour de France, le 20 juillet 2019 au sommet du Tourmalet.
Thibaut Pinot célèbre sa victoire sur la 14e étape du Tour de France, le 20 juillet 2019 au sommet du Tourmalet. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

A l'issue d'un final incertain jusqu'au bout, le coureur de Groupama-FDJ a déposé ses concurrents pour franchir la ligne d'arrivée en tête.

L'ascension du mythique col du Tourmalet a tenu toutes ses promesses, et accouché d'un doublé tricolore sur le Tour de France. A l'issue d'un final incertain jusqu'au bout, Thibaut Pinot a déposé ses concurrents pour remporter la 14e étape du Tour de France, samedi 20 juillet. Deuxième de l'étape, Julian Alaphilippe accroît son avance sur ses principaux rivaux pour le classement général et conforte ainsi son maillot jaune. Seule ombre au tableau français, Romain Bardet a décroché dès l'ascension du col du Soulor et accuse près de 20 minutes de retard à l'arrivée.

Les coureurs, partis de Tarbes en début d'après-midi avec quelques minutes de retard en raison d'une manifestation, ont vécu une première partie d'étape plutôt tranquille. Tout s'est en fait joué dans les derniers kilomètres, le peloton maillot jaune larguant ses victimes une à une. Alors qu'il ne restait plus qu'une poignée de concurrents, Thibaut Pinot a placé une attaque décisive à 200 mètres de l'arrivée, lui permettant de franchir seul la ligne d'arrivée.

Grâce à cette victoire, Thibaut Pinot remonte à la 6e place du classement général, à 3'12'' de Julian Alaphilippe. L'Auvergnat, une nouvelle fois impressionnant, possède désormais 2'02'' d'avance sur son dauphin Geraint Thomas. Il pourra remercier son compatriote David Gaudu, auteur d'une accélération qui fut fatale au Britannique, vainqueur 2018 de la Grande Boucle.

Les deux Français ont été félicités personnellement par le chef de l'Etat, présent sur la caravane du Tour ce samedi. "Ils nous ont régalés. On est extrêmement fiers. J'espère qu'on va déjouer la malédiction et avoir un Français qui arrive en jaune sur les Champs-Elysées", a déclaré Emmanuel Macron à leurs côtés. "Ce sont deux coureurs formidables, et donc que le meilleur gagne !", a poursuivi le président.

Vous êtes à nouveau en ligne