DIRECT. Tour de France : le feu d'artifice français va-t-il continuer ? Suivez la 15e étape entre Limoux et Foix

Francetv sport

Pas moins de quatre cols seront au menu de cette 15e étape dimanche, soit un total de 4 700 mètres de dénivelé positif.  

Dernier effort pyrénéen avant le repos lundi. Dimanche 21 juillet lors de la 15e étape du Tour de France, le peloton quittera Limoux (Aude), pour rejoindre le Prat d’Albis (Ariège), après 186 kilomètres. Une dernière occasion de faire la différence dans les Pyrénées pour les grimpeurs. Une course à voir et à commenter sur notre site franceinfo.fr.

Un profil costaud. Sans être de la haute montagne cette étape sera exigeante pour les coureurs, avec au menu l’ascension de la côte de Montségur (6,8 km à 6%) et du mur de Péguère (9,3 km à 7,9%) qui précédent l’arrivée à Foix Prat d’Albis, (11,8 km à 6,9%), ces trois derniers cols étant classés en première catégorie. On peut s'attendre à ce qu'une échappée creuse l'écart dès les premiers kilomètres, et qu'une seconde course, entre les leaders, se déroule dans l'ascension finale.

Le classement général n'est pas figé. Julian Alaphilippe compte certes 2 minutes d'avance sur Geraint Thomas, son dauphin, qui a déçu dans les derniers hectomètres de la montée du Tourmalet. Mais entre la 2e et la 10e place, tous les coureurs se tiennent en trois minutes. On guettera la rédaction d'orgueil des cadors qui ont perdu gros dans l'étape d'hier, comme Nairo Quintana qui a fait rouler son équipe avant de craquer quand la route s'est élevée. Ce matin, le Colombien pointe à une décevante 14e place au général.

Une réaction d'orgueil pour Romain Bardet ? Lâché dès le début de l'étape, arrivé anonymement avec 20 minutes de retard sur le vainqueur, Romain Bardet a passé une journée cauchemardesque, qui couronne un Tour décevant. Vu qu'il ne représente plus un danger au classement général, on peut imaginer que l'Auvergnat mise tout sur une victoire d'étape à l'issue d'un long raid.

Vous êtes à nouveau en ligne