Savoie : le col du Galibier sort de son hibernation

France 3

Le col du Galibier est le col alpin le plus souvent franchi par le Tour de France. Pour cela, il faut d’abord évacuer la neige et ouvrir la voie de ce passage mythique entre la Savoie et les Hautes-Alpes. Un long travail qui vient de démarrer.

Dans le col du Galibier, en Savoie, un bourdonnement vient troubler le silence des cimes. Le géant des Alpes se réveille et émerge de son long sommeil hivernal. La route est peu à peu délestée de son manteau blanc, une énorme tranchée avalée mètre après mètre. Gare cependant aux coulées de neige. À chaque printemps, les déneigeurs repartent au service du géant et renouvellent leur prouesse en transperçant une banquise sur 10 km, à 2 600 m d’altitude, jusqu’au tunnel, puis au col.

Quatre semaines pour déneiger

Il faut du métier pour retrouver la route. Au fil de la montée, les lacets dévoilent le panorama de plus en plus grandiose. Un sommet de plénitude qui compense un travail laborieux. "C’est vraiment un travail gratifiant, venir ici, c’est un peu la récompense de l’hiver et tout le monde apprécie de travailler sur le col du Galibier", confirme un déneigeur. Le soleil accélère la fonte des neiges, mais il faudra quatre semaines pour libérer le géant des Alpes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne