Quand le Tour de France est une fête populaire

France 3

Ce sont des corps fatigués, mais soulagés d'être arrivés enfin et d'avoir tenu le rythme. Les coureurs sont également heureux d'être accueillis par les spectateurs toujours très nombreux. Le Tour de France reste une belle fête populaire. Les 145 cyclistes du peloton ont pu l'apprécier.

Ce dimanche 29 juillet, sur les Champs-Élysées, c'est noué l'épilogue du 105e Tour de France. L'apogée d'un spectacle vécu aux premières loges par des milliers de spectateurs comme Claire et Cédric qui font découvrir le Tour à leurs enfants. Les Champs sont pour eux le lieu idéal pour faire connaissance avec la Grande Boucle. Pour être sûr de profiter de la course au maximum, certains sont installés depuis l'aube et sans aucun doute, parmi les plus matinaux, il y avait les Gallois, supporters du vainqueur du Tour de France : Geraint Thomas.

La dernière étape : une étape mythique

Sur les Champs un jour d'arrivée, le Tour de France est un tour du monde. Coréns, Argentins et aussi Colombiens mettent l'ambiance. Pour beaucoup, l'occasion est unique. À dire vrai sur les Champs-Élysées cet après-midi on a quand même croisé quelques Français. Une étape mythique et une fête du cyclisme qui cloue chaque année le Tour de France depuis 1975.

Vous êtes à nouveau en ligne