Le jour où le Tour est devenu une fête populaire

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Chaque année, ce sont des millions de spectateurs qui se massent aux abords des routes pour regarder passer les coureurs. Depuis le début, le Tour est un succès populaire. Un succès jamais démenti. Des familles entières viennent applaudir le peloton et la caravane publicitaire.

Quelques
images de joie sont associées irrémédiablement au Tour de France.
Il y a celle des coureurs qui se frayent péniblement un chemin au
milieu d'une foule compacte en haut d'un col, celle aussi des
campings cars le long des routes qui attendent le passage du peloton,
celle enfin des nappes à carreau sur lesquelles pique-nique des
familles en guettant l'arrivée de la caravane.

Car
le Tour est depuis le début un immense succès populaire. Dès sa
première édition, en 1903, la foule est au rendez-vous pour
applaudir les champions. Alphonse Steinès, qui couvre l'évènement
pour l'Auto – le journal qui organise alors l'évènement –
décrit sa surprise devant cet engouement.

"À chaque seconde,
le flot montait, la masse de spectateurs devenait plus compacte. Il y
avait du monde partout, aux fenêtres, sur les toits, dans les
arbres, à bicyclette, à cheval, à pied, jamais il ne fut donné de
voir un pareil enthousiasme". (Article à retrouver dans le
livre 100 jours 100 Tours aux éditions l'Équipe).

L'arrivée
de la gendarmerie

Et
ce succès ne se dément pas au fil des années...Au point qu'en juin
1933, les coureurs sont encadrés par des gendarmes lors du défilé
dans Paris. Et depuis, chaque année, le Tour et la caravane sont
encadrés par les forces de l'ordre pour éviter tous problèmes.
Vingt ans plus tard, en 1953, le peloton et la caravane sont escortés
par la Garde républicaine.

Des
changements de règle (comme faire partir les coureurs séparément
dans les étapes de plaine au milieu des années 20), les affaires
(de tricherie ou de dopage) malmènent pas moment cet engouement
populaire. Mais à chaque fois, les spectateurs reviennent sur le
bord des routes.

L'attrait
de la caravane

Et
un siècle après ses débuts, les chiffres sont impressionnants. Le
Tour de France est désormais le troisième évènement sportif au
monde. Le premier gratuit. Ce sont 12 millions de spectateurs qui se
massent au bord des routes pour applaudir les coureurs...et la
caravane.

Car
cette caravane – arrivée  en 1930 – est un véritable
spectacle en lui-même avec ses chars qui distribuent cadeaux et
objets souvenirs – des bobs, des porte-clés, des bonnets de
nuit...39% des spectateurs affirment d'ailleurs venir en priorité
pour elle. Et ce spectacle dure souvent plus longtemps que celui du
passage de peloton. 45 minutes pour le premier, 45 secondes parfois
pour les second.

Vous êtes à nouveau en ligne