Le jour où Eugène Christophe a porté le premier maillot jaune

(BS Radio France)

C'est le maillot le plus célèbre du cyclisme : le maillot jaune, qui récompense le leader du Tour de France. Le plus célèbre et le plus convoité aussi. Étrangement, son origine n'est pas connue avec certitude. Seule chose admise par presque tous les historiens de la Grande Boucle, le premier à l'avoir porté s'appelle Eugène Christophe. C'était le 19 juillet 1919.

Lorsque
Cristopher Froome, l'actuel maillot jaune de ce 100e Tour de France, s'élancera
de Bourg-d'Oisans en début d'après-midi, il portera sur son dos
plus de 90 ans d'histoire. Depuis 1919, le leader de l'épreuve
est reconnu au sein du peloton, applaudi par le public, respecté par
ses pairs, gratifié financièrement. En 2013, le porteur touche 350
euros par jour. Le vainqueur de l'épreuve empoche de son côté
450.000 euros. (En 1919 il a touché 3.000 francs).

Mais
en 1919, il n'est pas question d'argent. L'arrivée du maillot
jaune au sein du peloton se fait presque hasard, c'est en tout cas
ce qu'affirment la plupart des exégètes du Tour. En ce mois de
juillet, la star d'alors s'appelle  Henri Pelissier. Le
récent champion de France abandonne pourtant lors de la quatrième
étape. C'est son dauphin, le jeune Eugène Christophe qui prend
alors la tête du classement général. Il est inconnu du grand
public. Henri Desgranges, directeur du Tour décide donc de
l'affubler de ce maillot reconnaissable entre tous.

Aux
couleurs des pages de l'Auto

Pourquoi
jaune ? Là aussi les avis divergent. Pour certains, il s'agit de
rendre hommage aux couleurs des pages du journal l'Auto, créateur
de l'épreuve. Pour d'autres, c'est sur l'idée d'Alphonse
Baugé, qui a rejoint l'organisation. Ancien coureur professionnel,
le jaune était sa couleur.

Néanmoins,
une autre version circule. Le Belge Philippe Thys, vainqueur en 1913,
1914 et 1920 affirme au contraire qu'il a été le premier a
revêtir ce maillot jaune. Selon lui, dès 1913, Henri Desgranges le
lui a donné pour que le public arrive à le reconnaître. Quoiqu'il
en soit, ce sont en tout plus de 2.000 maillots qui ont été
attribué à plus de 250 coureurs différents. Le recordman des
porteurs s'appelle Eddy Merckx. le cannibale l'a porté très exactement 96
fois sur les épaules.

Vous êtes à nouveau en ligne