Tour de France : revivez la victoire de Warren Barguil lors de la 13e étape entre Saint-Girons et Foix

Ce direct est terminé.

100 km de sprint et trois cols hors catégorie dans les Pyrénées. Comme un avant-goût de feu d'artifice.

C'était la deuxième et dernière étape pyrénéenne pour les coureurs du Tour de France, vendredi 14 juillet. Et c'est Warren Barguil qui a remporté cette étape compacte de 101 km entre Saint-Girons et Foix (Ariège), avec trois cols de première catégorie, devançant Contador, Quintana et Landa au sprint final.

Un format inédit. Une étape de 100 km, c'est inédit sur le Tour depuis la disparition des demi-étapes, il y a une trentaine d'années. Un format compact qui devrait obliger les favoris à attaquer d'entrée de jeu. Ce qui a donné des idées aux Français en ce jour de fête nationale, la dernière victoire tricolore un 14 juillet, c'était en 2005.

Une occasion pour les grimpeurs. Les occasions se raréfient pour les grimpeurs qui ont loupé leur Tour, comme Contador ou Quintana. Ce format 100% montagnard leur a permis de tenter une offensive d'envergure.

Le moment de vérité, le mur de Péguère. Les deux dernières portions de la dernière difficulté de l'étape sont à 18 et 16 % et ont offert de belles offensives.

Vous êtes à nouveau en ligne