DIRECT. Tour de France : suivez la 16e étape entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon

Francetv sport

La 16e étape a été perturbée par une manifestation d'agriculteurs et la course a été momentanément neutralisée.

C'est la dernière ligne droite avant l'arrivée sur les Champs-Élysées ! Au lendemain de la dernière journée de repos, les coureurs s’attaquent aux Pyrénées, mardi 24 juillet, dans l'étape la plus longue du Tour de France 2018. Le peloton va devoir parcourir les 218 km qui séparent Carcassonne (Aude) de Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne) lors de cette 16e journée de course, que vous pouvez voir et commenter sur franceinfo.fr.

Une étape pour les grimpeurs. Trois cols – un de 2e catégorie et deux de 1ère catégorie – figurent au programme du jour. Le premier, le moins difficile, celui du Portet, se trouve à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée. Puis viendront ceux de Menté, une ascension de 6,9 km à 8,1%, et du Portillon, une montée de 8,3 km à 7,1%, avant d'entamer une descente "sinueuse et compliquée" vers l'arrivée à Bagnères-de-Luchon.

Geraint Thomas toujours maillot jaune. Dimanche, le Danois Magnus Cort Nielsen (Astana) a remporté la 15e étape à Carcassonne. Si Geraint Thomas est arrivé avec le peloton plus de treize minutes après le vainqueur du jour, le Gallois de la Sky a conservé la tête du classement général, avec 01'39'' d'avance sur son coéquipier, Christopher Froome, et 01'50'' sur le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb).

La course neutralisée à cause de jets de gaz lacrymogènes. Une manifestation d'agriculteurs et l'intervention des forces de l'ordre ont interrompu la course. L'étape a été neutralisée pendant quelques minutes, une trentaine de kilomètres après le départ, à la suite de jets de gaz lacrymogène au passage du peloton, selon radio Tour, le temps pour les coureurs touchés de se faire soigner.

22h09 : La préfecture de l'Aude annonce qu'une enquête judiciaire a été ouverte après des "incidents" en marge de la manifestation d'une vingtaine d'agriculteurs cet après-midi. Des ballots de paille ont notamment été déversés sur la route du Tour.

22h01 : "Je ne pense pas que nous nous sentions dans l'insécurité. Je demande juste au public de bien se comporter et de nous laisser courir normalement."

Malgré la neutralisation de l'étape du jour pendant une quinzaine de minutes en raison d'une manifestation, le coureur de l'équipe Sky dit faire confiance à la police pour encadrer la course.



(YORICK JANSENS / BELGA MAG / AFP)

20h23 : Il ne sera pas au départ demain. Victime d'une chute terrifiante, le Belge de la Quick-Step Philippe Gilbert est contraint à l'abandon, après avoir serré les dents en fin d'après-midi pour rejoindre Bagnères-de-Luchon dans les temps.

19h11 : Des nouvelles (ensanglantées) du Belge Philippe Gilbert, qui a lourdement chuté alors qu'il était en tête de l'étape du jour...

18h48 : @SGDB91 @pascal55 : Oui ! Tout est bien qui finit bien pour le sprinter de Groupama FDJ, qui a fini l'étape, tout seul, avec 41'20 de retard sur Julian Alaphilippe.

18h48 : Est ce que Arnaud Demarre a réussi à rentrer dans les temps ? C’est la course des extrêmes: un Français premier... un Français dernier ! Merci

18h48 : Demare est arrivé?

17h28 : Si vous l'avez manquée, voici l'arrivée victorieuse de Julian Alaphilippe à Bagnères-de-Luchon.

17h24 : Pour Arnaud Démare, cette étape, c'est la croix et la Bagnère (de Luchon). Le pauvre sprinter pointe à 36 minutes de la ligne d'arrivée et va galérer pour finir dans les délais.

17h22 : Le peloton maillot jaune franchit la ligne d'arrivée groupé, avec près de 9 minutes de retard sur le vainqueur du jour.

17h21 : Voilà ce que donne le classement de l'étape, alors que dans le peloton maillot jaune, aucun favori n'a bougé une oreille.

17h20 : Amis de la vitesse, bonsoir : Julian Alaphilippe a atteint 93 km/h dans l'ultime descente !

17h13 : Quelle descente de Julian Alaphilippe et quelle belle victoire. Merci à ces coureurs qui nous ont fait vivre une chouette étape

17h15 : C'est fait ! Deuxième victoire d'étape pour Julian Alaphilippe à Bagnères-de-Luchon !

17h11 : Julian Alaphilippe réalise un Tour de France très convaincant pour le moment : il s'est offert la première étape alpestre, a terminé à quelques encablures d'Omar Fraile samedi à Mende et il est sur le point de s'offrir une seconde étape !

17h10 : Encore 4 km à tenir pour Julian Alaphilippe, qui compte désormais 10 secondes d'avance sur Adam Yates qui poursuit sa descente de manière crispée. Ça sent bon pour le Français !

17h09 : Adam Yates chute (en se raclant méchamment le dos), Julian Alaphilippe le dépasse !

17h06 : Julian Alaphilippe prend tous les risques dans la descente pour rattraper Adam Yates, moins à l'aise dans l'exercice.

17h03 : Adam Yates passe seul en tête le col du Portillon, suivi par un Julian Alaphilippe qui marque de gros points pour consolider son maillot à pois, 20 secondes plus tard.

17h01 : Adam Yates a placé une contre-attaque et possède désormais 26 secondes d'avance sur les échappés les plus à l'aise en montagne, dont Julian Alaphilippe. Adam Yates visait au départ un podium, mais le Britannique a totalement loupé son Tour : il pointait ce matin à la 30e place.

17h00 : @alex On peut en douter, car le coureur français disait dans L'Equipe ce matin que c'est surtout l'étape ultra-courte de demain (65 km) qui pourrait faire des différences. A voir...

16h55 : Bardet va-t-il attaquer avant le sommet et finir la descente en beauté ?

16h52 : Un petit groupe de coureurs (Robert Gesink, Bauke Mollema et Domenico Pozzovivo) ont pris quelques longueurs d'avance sur les autres échappés. Ce n'est pas encore significatif.

Le peloton, lui, fait un petit rapproché à 9'22, à l'initiative des Movistar qui ont pris les commandes.

16h44 : Aïe, Warren Barguil est lâché par les échappés lors de la dernière ascension du jour. Le leader de l'équipe Fortunéo-Samsic a du mal à se remettre de sa chute au milieu de l'étape.

16h38 : 20 km de l'arrivée ! C'est de moment de vous réveiller en sursaut pour voir la fin de la course.

- 17 hommes en tête, avec notamment Julian Alaphilippe, Warren Barguil et Pierre Latour
- 6 poursuivants à 1'12, avec des coureurs qui passent moins bien les bosses
- le peloton musarde à 10'40
- Arnaud Démare est toujours aussi loin, à 31'20, soit 20 km de retard sur le groupe de tête.

16h32 : Les coureurs de tête abordent le col du Portillon, classé en 1re catégorie, dernière difficulté de la journée.





16h18 : @Julot09 Les équipes avaient stoppé les velléités d'interdiction d'ASO en neutralisant une étape il y a quelques années, mais cela pourrait changer. Le nouveau patron de l'UCI veut en limiter l'usage, ce qui serait une bonne nouvelle pour le spectacle.

16h17 : Ne pourrait-on pas faire une ou deux étapes sans oreillettes ?

16h06 : @anonyme Pas du tout, c'est assez courant ces dernières années que le maillot à pois serve de consolante à un grimpeur largué au général. J'avais consacré un article au phénomène il y a deux ans.

16h07 : Une question... Il me semble qu'il est rare qu'un maillot à pois se retrouve à près d 'une heure au classement général. Est-ce la première fois ?

16h06 : Les échappés passent au sommet du col de Menté, avec Julian Alaphilippe qui consolide son maillot à pois face à un Warren Barguil en perdition. Profitons-en pour faire un point sur la course :

- 7 coureurs en tête, dont les Français Julian Alaphilippe et Pierre Latour.
- 14 poursuivants, dont Warren Barguil, à 35 secondes.
- le peloton pointe à 11'30.
- Arnaud Démare, toujours lâché, est à près de 24 minutes.

16h02 : Philippe Gilbert, le héros malheureux du jour, est repris par le peloton.


15h56 : Le compte Twitter du Tour diffuse une photo du sauvetage de Philippe Gilbert, qui est tombé de plusieurs mètres sur une surface dure...

16h03 : Si les statistiques sur les coureurs vous passionnent, je vous recommande le compte @letourdata. On y apprend que Julian Alaphilippe a atteint la vitesse de 81,2 km/h lors de la descente du col de Portet-d'Aspet.

15h56 : "On voulait arrêter le Tour de France pour obtenir des réponses. On a posé nos questions au cabinet du ministre de l'Agriculture concernant nos problèmes de zones défavorisées. Cela fait six mois, on n'a jamais eu aucune réponse." Une équipe de France 2 a rencontré les éleveurs qui ont bloqué la course tout à l'heure. Voici leurs explications.

15h56 : Philippe Gilbert s'est relevé et pointe désormais à 5 minutes des échappés. Dans quelques kilomètres, il sera repris par le peloton. Mais l'essentiel est qu'il se sorte sans dommage de sa chute.

15h43 : Voici les images de la très impressionnante chute de Philippe Gilbert, qui est depuis remonté en selle.

(FRANCE 2)

15h41 : @anonyme Non, je pense qu'il y a un bug, ça revient doucement à la normale. Profitons en pour refaire le point :


- le groupe Alaphilippe, en tête de la course
- le peloton maillot jaune à 7'40
- et le pauvre Arnaud Démare, tout seul, à 20 minutes.

15h52 : Bonjour franceinfo, l'avance des échappés sur le peloton est de 5 min, alors qu'avant la chute de Gilbert, il était de plus de 10 min, est-ce normal ?

15h37 : Philippe Gilbert est remonté sur son vélo,et se fait soigner par la voiture médicale. Le coureur belge a l'air mal en point... mais se relève.

15h36 : Terrible chute de Philippe Gilbert qui est tombé dans la descente du col de Portet-d'Aspet. Il passe au-dessus d'un parapet.

14h50 : Un petit espoir pour les amateurs de suspense ? L'enchaînement entre le Porter-d'Aspet et le Col de Menté est le théâtre d'une des rares défaillances de la team Sky, en 2013.

Vous êtes à nouveau en ligne