Revivez l'arrivée de la 17e étape du Tour de France 2020 qui a vu le Colombien Miguel Angel Lopez triompher du col de la Loze

Le maillot jaune du Tour Primoz Roglic (à droite) suivi par ses équipiers de la Jumbo-Visma lors de la 14e étape du Tour de France, entre Clermont-Ferrand et Lyon, le 12 septembre 2020.
Le maillot jaune du Tour Primoz Roglic (à droite) suivi par ses équipiers de la Jumbo-Visma lors de la 14e étape du Tour de France, entre Clermont-Ferrand et Lyon, le 12 septembre 2020. (MARCO BERTORELLO / AFP)

Cette arrivée au sommet, inédite sur le Tour, s'est caractérisée par des passages à 24%.

Le coureur colombien Miguel Angel Lopez remporte la 17e étape du Tour de France, au sommet du col de la Loze. Il devance les deux premiers du classement général : Primoz Roglic a distancé Tadej Pogacar dans les derniers hectomètres. Le Colombien, qui est surnommé "Superman" dans son pays, a enlevé son premier succès d'étape dans le Tour qu'il découvre cette saison à l'âge de 26 ans. Le chef de file de l'équipe Astana, dirigée par le Kazakh Alexandre Vinokourov, est déjà monté sur le podium du Giro et de la Vuelta (3e à chaque fois).

Primoz Roglic consolide son maillot jaune. Au classement général, le coureur cycliste slovène accroît son avance sur Tadej Pogacar, avec désormais 57 secondes de marge. Le vainqueur de la 17e étape, Miguel Angel Lopez, s'est glissé sur la troisième marche du podium. Le Français Guillaume Martin est 11e. 

Le col de la Loze, une montée redoutable. Avec 21,5 km d'ascension, 1 671 m de dénivelé, des pentes à 24% en fin d'ascension, une montée interminable avec une ligne droite terrible sur deux kilomètres avant l'arrivée, autant dire que le peloton a vécu une étape particulièrement difficile. Auparavant, les coureurs se sont coltiné le célèbre col de la Madeleine et ses 17 km d'ascension. 

Les Français, c'est quand vous voulez. La Grande Boucle avait bien démarré, avec une victoire dès la 2e étape de Julian Alaphilippe, qui a ensuite porté le maillot jaune. La première semaine se concluait en apothéose avec le succès de Nans Peters à Loudenvielle. Mais depuis, plus rien. Enfin, que des avanies : le coup de pompe de Thibaut Pinot, le coup de bambou sur Romain Bardet et le coup de la panne de Guillaume Martin. Les Français sont finalement arrivés groupés à l'issue de la 17e étape mercredi : Guillaume Martin est arrivé 14e, Valentin Madouas 15e et Kenny Elissonde 16e.

Vous êtes à nouveau en ligne