Tour de France : Egan Bernal s'empare du maillot jaune aux dépens de Julian Alaphilippe après l'arrêt de la 19e étape

Egan Bernal (Ineos), nouveau maillot jaune du Tour de France (ici sur le podium à Tignes) après une 19e étape arrêtée à cause d\'un orage, vendredi 26 juillet 2019.
Egan Bernal (Ineos), nouveau maillot jaune du Tour de France (ici sur le podium à Tignes) après une 19e étape arrêtée à cause d'un orage, vendredi 26 juillet 2019. (MARCO BERTORELLO / AFP)

A deux jours de l'arrivée à Paris, le séjour alpin s'est poursuivi avec une étape rocambolesque qui menait les coureurs sur le toit du Tour 2019, au col de l’Iseran, à 2 770 mètres.

Coup de théâtre sur le Tour de France. La 19e étape a été arrêtée peu avant Val d'Isère, à une trentaine de kilomètres de son terme, vendredi 26 juillet, en raison d'un orage de grêle dans la vallée en direction de la montée finale vers Tignes. Les chronos de cette étape ont donc été figés par les organisateurs au sommet de l'Iseran, "toit" du Tour 2019 à 2 770 m, franchi en tête par Egan Bernal.

Parti seul dans la montée, où il a repris un à un les échappés, le Colombien, dauphin de Julian Alaphilippe au général au départ, disposait au sommet de plus de deux minutes d'avance sur le Français. Il s'empare donc du maillot jaune avec 48" d'avance sur Alaphilippe et plus d'une minute d'avance sur son coéquipier chez Ineos, Geraint Thomas (1'16"), à la veille de la dernière étape alpine, samedi, entre Albertville et Val Thorens.

En revanche, en l'absence de ligne d'arrivée, cette 19e étape est déclarée sans vainqueur. Un convoi motorisé va être organisé pour transporter les coureurs vers l'arrivée initiale à Tignes. "Un podium y sera organisé pour la remise des quatre maillots distinctifs : le jaune et le blanc pour Egan Bernal, le vert pour Peter Sagan et le maillot à pois pour Romain Bardet", ont précisé les organisateurs.

En larmes, Pinot abandonne. Le coureur français de la Groupama-FDJ, bandé à la jambe gauche dès le départ, était en grande difficulté dès les premières ascensions du jour. Soigné à plusieurs reprises, il a été rapidement distancé par le peloton des favoris. Il a finalement dû jeter l'éponge, en larmes, victime d'une blessure musculaire à la cuisse gauche, contractée il y a deux jours, selon les informations dévoilées par son équipe. Thibaut Pinot était 5e du classement général et plus que jamais prétendant à la victoire finale sur cette Grande Boucle.

Une étape qui peut faire des dégâts. C'est la journée de tous les risques pour les réfractaires à l’altitude. Trois montées dans la Haute-Maurienne conduisent à l’Iseran, le plus haut col routier d'Europe à l'altitude de 2 770 mètres, grimpé par son versant Sud très rarement emprunté par le Tour (12,9 km à 7%). La descente par Val-d'Isère, mène sans transition à l’ascension finale de Tignes, raide surtout dans sa première partie. Cette montée de 7,4 kilomètres à 7% se conclut par deux kilomètres en léger faux-plat. L’étape idéale pour creuser les écarts. 

 Alaphilippe s’accroche. Magnifique de courage et d'abnégation, le Français a cédé peu de terrain jeudi dans la 18e étape, en ne concédant que 32’’ sur Egan Bernal. Lâché dans le Galibier, on le voyait perdre son maillot, mais après une descente folle, il est revenu sur le groupe des favoris. Il porte vendredi matin, pour la 14e fois, le maillot jaune : il peut encore rêver à deux jours de l’arrivée sur Paris.

22h36 : Entre l'arrêt prématuré de la course à cause des intempéries et l'abandon de Thibaut Pinot, la 19e étape du Tour de France aura offert un scénario plein de rebondissements, comme nous raconte notre consultant Jean-François Bernard.




(FRANCE INFO)

21h38 : Oui @Kévin, le départ est prévu à 14h30 !

21h42 : des infos ou non sur l'horaire de départ ?

21h35 : Bien sûr, @anonyme. Celle-ci est bien maintenue, et ce sera d'ailleurs la montée finale. "Elle est longue mais pas extrêmement difficile", me glisse un camarade de la rédaction qui connaît bien le coin.

21h32 : La montée vers Val Thorens est elle maintenue ?

21h29 : Le Cormet de Roselend (19.9 km à 6%), placé dès le début de l'étape, représentait une redoutable difficulté... que Julian Alaphilippe (et les autres) n'auront pas à affronter.

21h27 : C'est une bonne question, . En réalité, à part incroyable défaillance de la part d'Egan Bernal, le Français ne pourra pas reprendre le maillot jaune. En revanche, le fait que cette étape soit raccourcie (et donc moins dure) lui donne plus de chances de préserver une place sur le podium final sur les Champs-Elysées.

21h24 : Dans cette configuration, quelles sont les chance de J. Alaphilippe ?

21h16 : L'avant-dernière étape, qui devait initialement faire 130 kilomètres, a été raccourcie de plus de la moitié par les organisateurs.

21h15 : La 20e étape du Tour de France entre Albertville et Val Thorens ramenée à 59 kilomètres demain, en raison de l'état des routes.

20h32 : Les commissaires ont en effet officialisé un classement tenant compte des écarts au sommet de l'Iseran (km 89). Si cela vous intéresse, c'est ici.

20h30 : Sur le site procyclingstats.com, vous pouvez retrouver les temps pris au sommet de l'Iseran.

21h52 : Vous avez l’œil, @Kévin ! Après quelques heures d'attente, la direction du Tour a fini par dévoiler le classement général du Tour de France après cette drôle d'étape. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'Egan Bernal a officiellement 48" d'avance sur Julian Alaphilippe. Geraint Thomas est sur la troisième marche du podium (+1'16").

20h23 : Le classement général du Tour disponible : Bernal avec 48" d'avance sur Alaphilippe, 1'16 sur Thomas, 1'28 sur Kruijswijk et 1'55 sur Buchmann.

18h52 : Le podium de Bernal était chargé de plein de larmes et d'émotions, larmes et émotions aussi pour Pinot, bien différentes.. c'est ca aussi le tour, avec une constante solidarité..bravo a tous !! (Regrets quand même)

21h45 : Depuis quelques jours, on s'était habitué à vous proposer à la fin de chaque étape une photo de Julian Alaphilippe en jaune. Pas ce soir. Cette fois, c'est donc Egan Bernal qui enfile la tunique du leader du Tour de France :





(AFP)

21h45 : Romain Bardet, qui est toujours leader au classement du maillot à pois, a eu un petit mot pour Thibaut Pinot : "C'est vraiment triste pour Thibaut. Etre leader, c'est un rôle ingrat, c'est très aléatoire. On est soumis à des aléas terribles", a réagi le Français.

(FRANCE 2)

18h48 : Christian Prudhomme a en effet évoqué la mort d'un photographe de l'organisation qui a fait un infarctus.

18h36 : Qui est la personne décédée brutalement, ce jour. Pas entendu le nom cité par Ch. PRUDHOMME MERCI

18h58 : "J'y croyais, j'en ai marre".

Voici la réaction de Thibaut Pinot en intégralité :




(FRANCE 2)

18h34 : "Je sentais depuis dimanche, dans les Pyrénées, que j'étais capable de le faire."

A présent, les tous premiers mots à la presse de Thibaut Pinot qui a dû abandonner aujourd'hui lors de 19e étape du Tour. Le Français a les larmes aux yeux en répondant aux questions.

18h33 : "Nous avons pris la décision d'arrêter la course au moment où on a su pour les coulées de boue qui s'ajoutaient à la grêle."

Christian Prudhomme livre quelques éléments d'explications sur l'arrêt de l'étape sur France 2.




(FRANCE 2)

18h24 : Cette étape a été complètement folle et il temps pour moi de passer la main à Raphaël Godet ! Je ne m'attendais pas vraiment à ce scénario. Un grand bravo à Julian Alaphilippe et une pensée pour Thibaut Pinot. Excellente soirée à toutes et à tous !

21h44 : "J'attaquais, tout allait bien et on m'a dit de m'arrêter, Je ne voulais absolument pas m'arrêter. On m'a dit que la course était neutralisée, je ne savais pas ce qu'il se passait. Quand ils m'ont expliqué que j'étais le leader et que j'avais le maillot jaune, je n'arrivais pas à y croire. Je suis très heureux."

Voici les premières réactions d'Egan Bernal au micro de francetvsport.

21h43 : Et voici les images du podium de cette 19e étape tronquée. A 22 ans, le Colombien Egan Bernal (Ineos) endosse le maillot jaune pour la première fois de sa jeune carrière, à la veille de la dernière étape alpine et à deux jours de l'arrivée à Paris.

FRANCETV SPORT

21h43 : Faisons le point sur l'actualité de ce vendredi :

•Etape cataclysmique sur le Tour de France. Thibaut Pinot, blessé, a abandonné en début d'étape. Distancé par Egan Bernal, Julian Alaphilippe a lui lâché son maillot jaune ... avant que l'étape soit arrêtée à cause d'un terrible orage de grêle sur la route vers Tignes. Revivez ce scénario fou dans notre direct.

• La canicule touche à sa fin, mais 27 départements de l'Est sont toujours en vigilance orange aux fortes chaleurs et aux orages. Hier, la sécheresse a provoqué des incendies, qui ont brûlé 6 500 hectares en France.

• Le parquet de Nanterre a classé sans suite l'enquête sur l'interpellation de 151 jeunes à Mantes-la-Jolie, en décembre 2018. Les images de leur interpellation, à genoux et mains derrière la tête, avaient provoqué une vive indignation.


21h41 : Voici le top 5 du classement général, qui reste toutefois à confirmer :

• Egan Bernal (Ineos)
• Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), à 45''
• Geraint Thomas (Ineos), à 1'03''
• Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), à 1’15’’
• Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), à 1’42’’

21h41 : Nous en savons davantage sur la blessure de Thibaut Pinot grâce aux caméras de francetvsport. Le coureur souffrait avant l'étape d'une lésion "rare chez les cyclistes", selon le médecin de l'équipe. Réaction du coureur : "C'est toujours pareil, y a toujours un truc pour me faire chier".

17h56 : Il n'y aura pas de vainqueur d'étape mais il y aura tout de même un podium protocolaire pour remettre les maillots distinctifs à Egan Bernal (blanc et jaune), Peter Sagan (vert) et Romain Bardet (à pois). Les coureurs continuent d'arriver à Tignes. "Plus qu'une journée dans les montagnes !", réagit l'équipe du Colombien, Ineos.

21h40 : En marge du Tour de France, une polémique est née cette année au sujet des hôtesses qui saluent le maillot jaune sur le podium chaque soir. Une pétition demandant la fin de cette tradition jugée sexiste a été signée par plus de 30 000 personnes. Ce matin, sur BFMTV, la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa a estimé que cette pratique avait "quelque chose d'un peu suranné", tout en estimant que cette question n'était pas sa "priorité".

17h39 : Aucun vainqueur ne sera déclaré pour l'étape de Tignes et il n'y aura pas non plus de Prix de la combativité. Le maillot jaune et le maillot blanc seront remis à Egan Bernal, le maillot vert à Peter Sagan et le maillot à pois à Romain Bardet.

17h39 : Comme me le souffle mon collègue Pierre Godon, le réglement UCI explique que les temps peuvent être arrêtés "au moment de l'incident" qui entraîne l'arrêt de l'étape. D'un autre côté, il faut tout de même une cellule chronométrique pour établir les écarts, ce qui est le cas au sommet de l'Iseran.

17h30 : Julian Alaphilippe était en train de reprendre des secondes et rattraper Geraint Thomas. Le temps arrêté au sommet du col le désavantage. L'étape devrait être complètement annulée car on ne sait pas ce qui ce serait passé dans la dernière ascension.

17h30 : Dans les commentaires, certains réclament une annulation pure et simple de l'étape, en avançant le fait que Julian Alaphilippe aurait pu combler une partie de son retard dans la descente.

17h31 : De nouvelles images impressionnantes nous parviennent. L'ancien coureur Dag Otto Lauritzen a tourné ces images pour une télévision norvégienne. On aperçoit une coulée de boue qui conduit les spectateurs à prendre leurs jambes à leur cou. Nous n'avons pas les éléments permettant de localiser précisément ce phénomène.

17h16 : Bonjour @benji2171. Excellente question car les coureurs eux-mêmes ne savent pas s'il y aura un podium à l'issue de cette étape. Quoi qu'il arrive, le classement général sera établi avec les temps relevés au sommet de l'Iseran et le Colombien sera bien maillot jaune ce soir.

17h14 : "A partir du moment ou j'ai enfilé le maillot, ça n'a pas changé mes plans, je ne rêvais pas que j'allais gagner le Tour de France. Mais je me battais tous les jours pour le garder."

21h33 : "J'ai donné le maximum, je peux pas avoir de regrets. J'ai donné le maximum et j'ai été battu par plus fort, c'est comme ça. Je ne pense pas [que je pourrai reprendre le maillot jaune]. Je pense que c'était déjà un rêve de le porter. J'ai poursuivi le rêve longtemps, plus longtemps que je ne l'avais imaginé."

Julian Alaphilippe a livré ses premières réaction au micro de francetvsport. Il fait une croix sur le maillot jaune.

17h24 : Les coureurs ont reçu l'instruction de se regrouper dans le tunnel de Val-d'Isère pour ensuite être pris en charge par les véhicules de leurs équipes. La route est ensuite recouverte de grêle. Ce fait de course, bien entendu, n'avait pas été anticipé par les différentes formations, ce qui explique la désorganisation générale. Pendant ce temps, un engin de chantier continue sa partie de water-polo.

FRANCETV SPORT

16h55 : Cela signifie donc que le Colombien Egan Bernal va endosser le maillot jaune. Il faut maintenant sortir la calculatrice pour calculer les écarts avec les autres coureurs.



MARCO BERTORELLO / AFP

16h49 : Comment ne pas penser à l'édition 1996 du Tour de France ? Cette année-là, les organisateurs avaient dû réduire l'étape de Sestrières en ôtant l'ascension des cols de l'Iseran et du Galibier, en raison du vent et de la neige.

Vous êtes à nouveau en ligne