Tennis : démission de Raymond Moore après ses propos sexistes

(Raymond Moore a créé une véritable polémique dans le milieu du tennis © Mark J. Terrill/AP/SIPA)

Critiqué sans ménagement par les dirigeants de la WTA, le circuit professionnel féminin mondial, après ses propos sexistes tenus lors du tournoi de tennis Masters 1000 d'Indian Wells en Californie, Raymond Moore, le directeur du tournoi a choisi la démission.

Raymond Moore s'est "illustré" ce dimanche, dernier jour du tournoi de tennis californien Masters 1000 d'Indian Wells, par des propos à caractère sexiste : "Dans ma prochaine vie, quand je reviendrai, je veux être membre de la WTA, parce qu'ils ne font que profiter du succès des hommes. Ils ne prennent aucune décision et ils sont chanceux. Si j'étais une joueuse, je me mettrais à genoux chaque soir pour remercier Dieu pour avoir donné naissance à Federer et Nadal parce qu'ils ont véritablement donné naissance à ce sport".

Si j'étais une joueuse, je me mettrais à genoux chaque soir pour remercier Dieu pour avoir donné naissance à Federer et Nadal
--'--
--'--

Propos qui ont rapidement provoqué une véritable polémique, et fait réagir plusieurs vedettes du circuit mondial, comme la lauréate du tableau féminin, la biélorusse Viktoria Azarenka ,qui a exhorté les femmes à "s'élever contre ce genre de commentaires" , ou encore Serena Williams, pour qui "aucune femme ne devrait s'agenouiller pour remercier qui que ce soit".

Novak Djokovic, maladroit

En revanche, le numéro 1 mondial et vainqueur du tournoi chez les hommes, Novak Djokovic, s'est montré plus maladroit dans ses déclarations, estimant d'abord que les hommes "devaient gagner plus que les femmes, puisque le tennis masculin attire plus de monde".

Face à la gêne provoquée, il a pourtant réussi à faire pire, je cite "les femmes doivent surmonter plein de choses que nous n'avons pas à surmonter, comme les hormones", avant d'ajouter un énigmatique "mais je suis totalement pour le pouvoir des femmes".