Tennis : miné par des problèmes à la hanche, Andy Murray annonce qu'il prendra sa retraite cette année

Le tennisman Andy Muray a dit vendredi 11 janvier 2019 à Melbourne (Australie) qu\'il comptait prendre sa retraite cette année.
Le tennisman Andy Muray a dit vendredi 11 janvier 2019 à Melbourne (Australie) qu'il comptait prendre sa retraite cette année. (WILLIAM WEST / AFP)

"Je pense qu'il est possible que l'Open d'Australie soit mon dernier tournoi", a lâché l'ancien numéro 1 mondial, trois jours avant le début du tournoi.

"Il est possible que l'Open d'Australie soit mon dernier tournoi", même si c'est à Wimbledon qu'il voudrait "arrêter de jouer" : en larmes, le Britannique Andy Murray a annoncé, vendredi 11 janvier, sa très probable fin de carrière pour 2019, victime d'incessantes douleurs à la hanche.

A 31 ans, l'ancien numéro un mondial s'est rendu à l'évidence. "J'ai fait à peu près tout ce que je pouvais pour essayer que ma hanche aille mieux et ça n'a pas beaucoup aidé", a regretté Andy Murray en référence à son opération de la hanche début 2018, qui l'avait éloigné des courts jusqu'en juin.

Je peux toujours jouer à un certain niveau, pas à un niveau auquel je suis heureux de jouer. La douleur est vraiment trop forte, jouer comme ça, ce n'est pas quelque chose que j'ai envie de continuer.Andy Murrayen conférence de presse

"Je pense qu'il est possible que l'Open d'Australie [du 14 au 27 janvier] soit mon dernier tournoi", a glissé, fataliste, le vainqueur de Wimbledon en 2013 et 2016. Devenu professionnel en 2005, Andy Murray a subi l'hégémonie des monstres Roger Federer et Rafael Nadal, puis l'émergence de Djokovic.

Vous êtes à nouveau en ligne