Sexisme dans le sport : les femmes reléguées en deuxième division ?

FRANCE 2

L'univers du sport est-il sexiste ? Il y a des évolutions, mais aussi de grandes différences qui demeurent, notamment en termes de rémunération.

Cela ne saute pas franchement aux yeux, mais il s'agit bien d'une demi-finale à Roland-Garros. Il est midi et deux joueuses s'affrontent sur le court Simonne-Mathieu de 5 000 places, à moitié rempli. Quelques instants plus tard, Rafael Nadal et Roger Federer ont le droit au court central pour jouer leur match. Y a-t-il eu une différence de traitement entre les joueurs et les joueuses ? Amélie Mauresmo, ancienne championne de tennis et désormais entraîneuse de Lucas Pouille, a vivement réagi jeudi 6 juin sur Twitter.

Les Françaises partageront 3,5 millions d'euros de prime en cas de victoire au Mondial

"La programmation des demi-finales demain à Roland-Garros est une honte pour notre tournoi", a commenté l'ancienne numéro 1 mondiale. Le sport féminin est-il condamné à rester au second plan ? Dans certaines disciplines, les disparités sont importantes. En football, si les Françaises sont sacrées championnes du monde, elles se partageront 3,5 millions d'euros de primes, contre 32 millions d'euros pour les garçons l'an dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne