Roland Garros : un accueil haut de gamme

France 3

France 3 s'intéresse ce mercredi 6 juin à celles et ceux qui s'occupent de l'accueil de Roland Garros : les hôtes et les hôtesses.

"Roland Garros essaye de respecter la parité : il y  autant d'hommes que de femmes pour accueillir le public", précise le journaliste Jean-Sébastien Fernandes. "Ils ont une passion : ils aiment le tennis, et la tradition de Roland Garros. Leur but ? Faire passer la meilleure journée possible au public". Ils servent de repère au milieu de la foule : tirés à quatre épingles, ils sont l'image de Roland Garros. "Veillez à ce que vous ayez toujours du rouge à lèvres, demande-t-on aux jeunes hôtesses, même entre vous, dites-le-vous s’il y en a une qui n'en a plus". Sur l'ensemble du stade, hôtes et hôtesses, 1 600 au total, sont partout, et c'est la course : ils parcourent chaque jour près de 20 kilomètres.

"Un esprit qui est propre à Roland Garros"

Pour Margaux Devillers, hôtesse pour financer ses études, la magie du lieu tient en quelques mots : "Roland-Garros, c'est familial, il y a beaucoup d'enthousiasme, les gens sont généralement de bonne humeur, il y a vraiment un esprit qui est propre à Roland Garros et c'est vraiment ce qui me plait." Roland Garros, c'est aussi une vitrine de l'élégance, et depuis toujours selon Guy Forget : "Lorsque vous voyez des images de ce stade, en 1928, 1929, les hommes venaient habillés en costume-cravate trois pièces avec un chapeau. Aujourd'hui, ça s'est beaucoup plus démocratisé", nuance-t-il. Plus qu'un tournoi sportif, Roland Garros est même devenu une marque.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne