Roland-Garros : Serena Williams enrhume Bacsinszky, Safarova sort Ivanovic

L\'Américaine Serena Williams, le 4 juin 2015, contre la Suisse Timea Bacsinszky, en demi-finale de Roland-Garros.
L'Américaine Serena Williams, le 4 juin 2015, contre la Suisse Timea Bacsinszky, en demi-finale de Roland-Garros. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Au bout de l'effort, l'Américaine, grippée, l'a emporté en trois sets. La Tchèque Lucie Safarova a su créér la surprise contre Ana Ivanovic.

L'une tient son rang, l'autre non. L'Américaine Serena Williams, meilleure joueuse mondiale, s'est qualifiée en finale de l'édition 2015 de Roland-Garros, jeudi 4 juin, en battant en trois sets la vaillante Timea Bacsinszky, 23e au classement WTA. En revanche, la Serbe Ana Ivanovic, qui a soulevé la Coupe Susan-Lenglen en 2008, s'est fait éliminer par la surprenante Lucie Safarova. Retour sur les scénarios un peu fous des deux demi-finales dames.

 Serena Williams grippée mais qualifiée

Des serviettes pleines de glace sur le cou lors des changements de côté, les bras ballants et la mine dépitée après chaque point... Serena Williams était manifestement affaiblie pour disputer sa demi-finale face à la Suisse Timea Bacsinszky. Victime d'une grippe, selon L'Equipe, la numéro un mondiale a ainsi concédé le premier set avant de revenir dans le match au courage. "Je ne sais pas où j'ai trouvé l'énergie", a-t-elle confié au micro de France 2 à la fin de la rencontre, avant d'être prise d'une violente quinte de toux.

Pour l'Américaine, ce fut donc un remake du "flu game", célèbre match de basket durant lequel Michael Jordan a joué fiévreux. Et le soleil de plomb qui régnait aujourd'hui sur le court Philippe-Chatrier n'a rien arrangé pour la double-championne de Roland-Garros. N'empêche, elle l'emporte (4-6, 6-3, 6-0) après avoir été menée 3-2 dans la deuxième manche par la Suissesse, malheureuse.

Lucie Safarova auteure d'une remontée fantastique

La Tchèque, loin d'être favorite de cette quinzaine, s'est défaite d'Ana Ivanovic (7-5, 7-5) pour se hisser en finale. Une première pour cette joueuse, 13e mondiale. Tombeuse de Maria Sharapova, tenante du titre, Lucie Safarova n'a toujours pas concédé le moindre set dans ce tournoi. Elle s'est imposée après une énorme remontée dans la première manche alors qu'elle était menée 3-0, puis 5-2.

Une fois l'occasion manquée, Ana Ivanovic a vu les jeux défiler. Au moment de servir pour le match, à 5-4, la Tchèque a toutefois raté une balle de match et relancé au plus mauvais moment la Serbe, enfin parvenue à concrétiser une balle de break (10 au total dans le match pour deux gagnées). Dans la foulée, Lucie Safarova a repris les commandes et a mis fin au suspense sur sa troisième balle de match.

En finale, et même face à une Serena Williams diminuée, elle entrera sur le central avec ce statut d'outsider. Une position qui lui réussit plutôt bien.

Vous êtes à nouveau en ligne