Le tennisman français Maxime Hamou exclu de Roland-Garros après avoir embrassé de force une journaliste en plein direct

Le tennisman français Maxime Hamou, le 29 mai 2017 lors du tournoi de Roland-Garros.
Le tennisman français Maxime Hamou, le 29 mai 2017 lors du tournoi de Roland-Garros. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Maly Thomas, qui couvre les internationaux de France pour Eurosport, a été victime des agissements du joueur français. Il venait d'être éliminé par l'Uruguayen Pablo Cuevas (6-3, 6-2, 6-4). Elle revient sur cet événement pour franceinfo.

Elle parle d'un "moment pas très agréable". Maly Thomas, journaliste pour la chaîne Eurosport, a subi en plein direct le comportement déplacé du joueur de tennis Maxime Hamou, lundi 29 mai. Le tennisman de 21 ans l'a attrapée par le cou et embrassée de force à plusieurs reprises durant l'interview, diffusée dans l'émission "Avantage Leconte". Un comportement dénoncé sur Twitter par de nombreux internautes, dont l'ancienne ministre Cécile Duflot, lundi, puis par la ministre des Sports Laure Flessel, mardi.

"Maxime, vous jouez les prolongations, mais qu'est-ce que vous faites ?", a d'abord demandé Maly Thomas au joueur, éliminé un peu plus tôt du tournoi de Roland-Garros par l'Uruguayen Pablo Cuevas (6-3, 6-2, 6-4). "Qu'est-ce que vous faites encore là ?", répète-t-elle en essayant de se dégager de son étreinte. Le 287e joueur mondial ne répond pas, mais réitère son geste. "Maxime Hamou est visiblement très en forme", ajoute la journaliste, très gênée. En parallèle, les autres présentateurs qui sont, eux, en plateau rient. Henri Leconte applaudit même.

Le joueur s'est "brièvement excusé"

"Je viens de finir ma récupération, les étirements et tout ça, finit par répondre le jeune homme. Et puis voilà, je vais rentrer chez moi, me redoucher et manger au resto avec ma famille. - Eh bien, on vous souhaite une bonne soirée, vous avez l'air très en forme Maxime", commente Maly Thomas, tandis que le joueur français essaye de l'embrasser une nouvelle fois, puis l'entoure de son bras et la touche sur le haut de la poitrine.

Si je n'avais pas été en direct, je l'aurais giflé. Mais en direct, on n'est pas maître de tout.Maly Thomas, journaliste à Eurosportà franceinfo

Maly Thomas n'a pas apprécié ce "comportement déplacé", mais elle a "fait bonne figure". "J'ai continué mon émission. Il faut enchaîner, c'est le métier qui veut ça, commente-t-elle. Cela ne m'était jamais arrivé."

La journaliste raconte que sa rédaction l'a immédiatement appelée pour la soutenir et savoir comment elle allait. Mardi, la chaîne a exprimé sur Twitter ses regrets au sujet de cette séquence, affirmant que "des excuses" seraient présentées dans l'émission.

Quant à Maxime Hamou, il s'est "brièvement" excusé auprès d'elle, mardi matin. "Il m'a envoyé un message sur Facebook", relève Maly Thomas. Si elle n'a pas répondu, elle insiste pour dire qu'elle ne veut pas monter l'incident "en épingle"

Plus d'accès à Roland-Garros pour le tennisman

De son côté, la Fédération française de tennis (FFT) a réagi mardi en fin d'après-midi. Elle a publié un communiqué pour annoncer que la direction du tournoi de Rolnad-Garros avait décidé de retirer l'accréditation de Maxime Hamou à la suite de son comportement répréhensible avec la journaliste d'Eurosport. Il ne pourra donc plus se rendre sur le site.

De plus, le président de la FFT a saisi la commission des litiges pour acte répréhensible. "Le spectre des sanctions possibles est large : amende, suspension, blâme...", précise à franceinfo la FFT. 

Le joueur a répondu à la polémique, mardi soir, par un communiqué publié sur Facebook"Je tiens à présenter mes plus profondes excuses à Maly Thomas si elle s'est sentie blessée ou choquée par mon attitude", écrit Maxime Hamou. "J'ai laissé mon trop plein d'enthousiasme s'exprimer maladroitement", explique-t-il, assurant être disponible pour s'excuser de vive voix auprès de la journaliste.