Roland-Garros : le défi d'un jeune arbitre

France 3

Une grosse pression pèse sur les arbitres lors du tournoi français. Ceux-ci n'ont pas le droit à l'erreur. France 3 a rencontré le plus jeune d'entre eux, Enzo, 17 ans.

Ils sont 800 au départ à postuler pour être juge de ligne lors du tournoi de Roland-Garros qui se tient jusqu'au 7 juin, porte d'Auteuil. Au final, 270 sont retenus. Parmi eux, Enzo Baudry, 17 ans, est le plus jeune. Dès son arrivée, le matin, il récupère son numéro de court et sa ligne et il n'en changera pas de toute la journée. Avant chaque entrée en scène, il fait un briefing avec le superviseur.

Il arbitre ensuite en fond de court, sur la ligne de service, sans doute la plus dure à juger. Quand les balles vont à plus de 200 km/heure, il n'a pas vraiment le temps de regarder le match. "Les qualités pour moi c'est être sérieux, être concentré sur les balles, ne pas se laisser influencer par le public et resté concentré sur sa ligne", explique-t-il à France 3.

"Un rêve d'enfant"

Se retrouver sur le court central dans l'ombre de Tsonga est pour lui une grande fierté. "C'était pour moi un rêve d'enfant d'entrer sur ce court pour officier comme juge de ligne", ajoute le jeune homme. Il rêve maintenant de monter sur la chaise du central.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne