Dixième jour à Roland-Garros : Tsonga au bout de l'effort, Federer au bout du rouleau

Jo-Wilfried Tsonga laisse éclater sa joie après sa victoire en quarts de finale de Roland-Garros contre Kei Nishikori, mardi 2 juin (Paris). 
Jo-Wilfried Tsonga laisse éclater sa joie après sa victoire en quarts de finale de Roland-Garros contre Kei Nishikori, mardi 2 juin (Paris).  (PASCAL GUYOT / AFP)

Le Français est revenu de l'enfer, mardi, pour décrocher une place dans le dernier carré. Le Suisse, lui, a paru impuissant dans son duel face à son compatriote Stanislas Wawrinka.

Des larmes, des sourires, beaucoup de sueur et des come-backs : c'est le résumé de ce mardi 2 juin à Roland-Garros. 

Ils font leur come-back

Jo-Wilfried Tsonga est devenu le deuxième français, après Henri Leconte, à atteindre pour la deuxième fois les demi-finales de Roland-Garros depuis l'ère Open. Le Manceau a bataillé 3h30 contre le coriace Japonais Nishikori, et a dû composer avec une interruption de partie d'une demie-heure à cause de la chute d'une plaque de métal dans le public. En perdition dans les 3e et 4e sets, il a commencé à s'invectiver, à se parler entre les points, et à sortir du match. Il est parvenu à retrouver sérénité et concentration au début de la cinquième manche pour faire le break. 

Le Français, soulagé, a écrit "Roland je t'aime" sur le court après sa victoire. "Je suis super heureux, c'était dur, il [Nishikori] est revenu de loin, et j'ai gardé la tête haute. Je me répète à chaque fois : vous [les supporters] m'avez soutenu et ça, quoi qu'il arrive. Je ne l'oublierai jamais. Vous êtes toujours là pour moi. Aujourd'hui, je suis un homme comblé." Au prochain tour, il tentera de faire mieux qu'en 2013, sa première incursion dans le dernier carré. Il avait été balayé en trois manches par David Ferrer.

FRANCETV SPORTS

Ana Ivanovic fait son retour en demi-finales. La joueuse serbe n'avait plus fréquenté les sommets de la compétition depuis 2008... année où elle avait emporté le tournoi. Elle n'a pas tremblé contre l'inexpérimentée Elina Svitolina (6-3, 6-2) pour le plus grand bonheur de son champion du monde de foot de compagnon, Bastian Schweinsteiger.

FRANCETV SPORTS

Il prend la (petite) porte

Roger Federer, ce n'est plus tout à fait ce que c'était. Le Suisse a été sèchement éliminé par son compatriote Stanislas Wawrinka dans ce derby helvétique (6-4, 6-3, 7-6) sans avoir jamais réussi à prendre le service de son adversaire. Une première pour le Suisse en Grand Chelem depuis 2002. La thèse du déclin du "Maître", 33 ans, prend de l'épaisseur. 

FRANCETV SPORTS

Elle découvre le dernier carré

La Tchèque Lucie Safarova glane, tour après tour, ses galons de favorite du tournoi. La 14e joueuse mondiale a fait preuve de maîtrise dans un match très disputé contre l'Espagnole Garbine Muguruza (7-6, 6-3). Maria Sharapova figure déjà à son tableau de chasse. Et elle n'a toujours pas perdu un set. 

Vous êtes à nouveau en ligne