Plus aucun Français en lice à l'Open de tennis d'Australie

(Damir Sagolj Reuters)

Jérémy Chardy, sorti sèchement par Andy Murray, et Jo-Wilfried Tsonga, éliminé au terme d''un match accroché en cinq sets face à Roger Federer ont été sortis en quarts de finale.

Roger Federer a finalement remporté le bras de fer. Après
3h34 de jeu, cinq sets acharnés (7-6, 4-6, 7-6, 3-6, 6-3), le numéro deux mondial a réussi à se débarrasser
de Jo-Wilfried Tsonga.

Pourtant, le numéro un français aura tout essayé pour faire
plier son adversaire, lui prenant même deux manches, une première pour le
Suisse dans cette édition 2013 de l'Open d'Australie. Mais Roger Federer, qui
atteint grâce à ce résultat sa dixième demi-finale de Grand Chelem consécutive,
la 33e de sa carrière (deux records qui étaient déjà siens), a fait
jouer son expérience pour s'imposer dans les points importants, comme au terme
des deux jeux décisifs disputés dans les première et troisième manches. Il
retrouvera au prochain tour le Britannique Andy Murray, tombeur d'un autre
Français, Jérémy Chardy.

Chardy est tombé sur plus fort que lui

Quelques heures avant Tsonga, Jérémy Chardy n'a rien pu
faire face au troisième joueur mondial.

Trois sets, 6-4, 6-1, 6-2, 1h51 de jeu et puis s'en va, l'Ecossais
Andy Murray avait décidément trop envie d'abréger les échanges pour s'embarquer
dans un match au long cours. "Il m'a fait surjouer. Je ne savais plus
quoi faire pour le gêner, il avait réponse à tout"
: Jérémy Chardy
pourra toujours se consoler avec une 25e place mondiale au
classement ATP, belle récompense pour son premier quart de finale en Grand Chelem.

Andy Murray-Roger Federer, et David Ferrer-Novak Djokovic,
le programme des demi-finales de l'Open d'Australie promet encore quelques
échanges musclés entre les quatre meilleurs joueurs mondiaux actuels.

Vous êtes à nouveau en ligne