Look de surfeur, homme réservé au caractère bien trempé... Qui est Stefanos Tsitsipas, la sensation de l'Open d'Australie de tennis ?

Le Grec Stefanos Tsitsipas, après sa victoire contre l\'Espagnol Roberto Bautista en quart de finale de l\'Open d\'Australie à Melbourne le 22 janvier 2019.
Le Grec Stefanos Tsitsipas, après sa victoire contre l'Espagnol Roberto Bautista en quart de finale de l'Open d'Australie à Melbourne le 22 janvier 2019. (WILLIAM WEST / AFP)

Le joueur grec, tombeur de Roger Federer, affronte jeudi Rafael Nadal pour sa toute première demi-finale de Grand Chelem.

C'est un tennisman que le grand public a découvert à l'occasion de l'Open d'Australie : Stefanos Tsitsipas. Le Grec dispute jeudi 24 janvier à Melbourne sa première demi-finale en Grand Chelem, face à Rafael Nadal (l'autre demi-finale mettra aux prises vendredi Novak Djokovic à Lucas Pouille). Tsitsipas a fait sensation dimanche, en détrônant le double tenant du titre Roger Federer, en huitième de finale. Le jeune homme de 20 ans s'est ensuite offert l'Espagnol Roberto Bautista en quarts de finale mardi. C'est un joueur à la personnalité singulière.

Un homme réservé, au "monde intérieur riche"

Avant son exploit face à Roger Federer, Stefanos Tsitsipas n'était connu que des initiés ou des passionnés. Dimanche, il n'a fait que confirmer tous les espoirs placés en lui depuis 2017. Avec ses cheveux longs et son look de surfer, Tsitsipas né il y a 20 ans à Athènes est un joueur au talent phénoménal, mais le garçon n'est pas forcément très apprécié. Certains le trouvent hautain, d'autres arrogant ou condescendant, Tsitsipas a surtout l'étoffe d'un champion déterminé, au caractère bien trempé.

Il n'est pas forcément copain avec tout le monde, non pas parce qu'il n'aime pas les gens, mais parce qu'il vit beaucoup dans son monde intérieur.Patrick Mouratoglouà franceinfo

Mais il n'est pas très expansif en dehors du cours, il est même plutôt distant. L'entraîneur Patrick Mouratoglou a eu le temps de cerner sa personnalité, c'est lui qui, il y a quatre ans, l'a fait venir dans son académie de tennis : "Il ne se lie pas facilement dès le premier contact avec les gens. Je ne dirais pas qu'il est timide, mais plutôt réservé."

C'est pour cette raison que Stefanos Tsitsipas se démarque des autres joueurs. "Il est différent, très souvent dans son coin, ou avec son équipe. Il a un blog, il a un compte sur Instagram et sur Facebook, il a un podcast. Son monde intérieur est riche, contrairement à plein d'autres joueurs qui sont entre eux et qui rigolent toute la journée, ce qui est très bien aussi, mais il est différent."

"Il y croit, il n'a rien à perdre, il va jouer crânement sa chance.Patrick Mouratoglouà franceinfo

Quel espoir pour cette première demi-finale ? "Il y croit toujours, c'est une de ses grands qualités, c'est un super compétiteur, analyse Patrick Mouratoglou. Il a les armes pour déranger Nadal, mais il devra faire un match parfait, comme il a fait contre Federer, concentré et intense du premier au dernier point, ce qui est très difficile à réaliser, surtout face à un joueur qui impose un combat physique et mental comme Nadal."

Vous êtes à nouveau en ligne