Coupe Davis : le sort d'Arnaud Clément scellé ce soir ?

(Le capitaine de l'Equipe de France a perdu le soutien de nombreux joueurs © SIPA|Stephane Vansteenkiste)

La Fédération Française de Tennis doit officialiser le départ du capitaine de l'équipe de France au terme d’un bureau fédéral exceptionnel qui se réunit ce lundi à partir de 20 heures. Comme le révélait France Info vendredi, Yannick Noah est pressenti pour lui succéder.

L’avenir d’Arnaud Clement à la tête de l’Equipe de France se joue aujourd’hui. Mais sauf coup de théâtre, ou revirement de situation son sort est déjà scellé.

A l'issue de la réunion des membres du Bureau Fédéral, prévue ce lundi soir à 20h, les dirigeants de la Fédération Française de Tennis vont entériner le départ du capitaine de l'équipe de France et dans la foulée, peut-être, annoncer son remplacement par Yannick Noah. L'ancien champion de tennis emmènerait alors avec lui Cédric Pioline, contacté pour être "le manager ou l'entraîneur" de la future équipe.

A LIRE AUSSI ►►► EXCLUSIF | Coupe Davis : Noah et Pioline de retour en équipe de France ?

Si il serait intéréssé par cette opportunité, Pioline souhaite d'abord que le Bureau Fédéral règle la question, et vite, pour "calmer tout cette agitation, qui n'est pas bonne pour les joueurs. "

Cédric Pioline veut que la situation "se décante" avant d'envisager l'avenir des bleus
--'--
--'--

Au cours du week-end, Arnaud Clément a demandé au bureau de s'expliquer pour convaincre ses membres de le maintenir, mais celle-ci a été rejetée.

"Il a toujours donné 100% de son physique, de son temps et de sa passion, pour le tennis." (Henri Leconte, joueur de l'équipe de France)

Pour Henri Leconte, évincer leur capitaine sans consulter les joueurs est "très maladroit " et n'est "pas bon pour le tennis français ". Mais les joueurs le savent : ils n'auront aucun poids dans la décision finale.

Le joueur de l'Equipe de France de Tennis Henri Leconte rend hommage à son capitaine
--'--
--'--

Si Yannick Noah, contacté pour succéder à Arnaud Clément, a donné son accord de principe, rien ne dit que son arrivée au poste de capitaine sera officielle aujourd’hui. Car finalement, tout n'est pas encore ficelé : pour lui, sa venue ne peut se faire sans le soutien de tous les joueurs. Or, pour l'instant, l'ex-capitaine est loin de faire l'unanimité. Si l'ancien tennisman voit que sa venue divise toujours, il renoncera alors à redevenir capitaine.

Vous êtes à nouveau en ligne