Racisme : des supporters anglais devant la justice française

France 3

Après des évènements survenus en février 2015, lorsque des supporters de football britanniques avaient éjecté un français de couleur noire dans le métro parisien, quatre personnes vont être jugées ce mardi 3 janvier.

Nous sommes une heure avant le match PSG-Chelsea, le 22 février 2015. La rame de métro est remplie de supporters de Chelsea. Un voyageur noir tente de monter, il sera violemment repoussé à plusieurs reprises et pour une seule raison : la couleur de sa peau. Un acte raciste que les supporters anglais revendiquent ensuite en chantant : "Nous sommes racistes et on aime ça".

Trois hommes rapidement identifiés

"Moi je veux juste mettre mes deux pieds dans le métro pour rentrer chez moi", confie Souleymane Sylla, le 28 février 2015. À Londres, au Royaume-Uni, quelques jours après l'incident, les supporters de Chelsea déploient dans les tribunes du stade une banderole antiraciste. Choquée, l'Angleterre mettra tout en oeuvre pour retrouver les suspects. Scotland Yard participe à l'enquête et très vite, trois des supporters sont identifiés. Un quatrième est ensuite mis en examen pour violences volontaires en raison de la race ou de la couleur. Ils comparaitront ce mardi 3 janvier après-midi au tribunal correctionnel de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne