Ultra-trail : à l'assaut du mont Blanc

France 3

Quelque 2 000 concurrents venus du monde entier participent en ce moment à l'Ultra-Trail du Mont-Blanc, une course qui se déroule en 20 heures, de jour comme de nuit, avec un dénivelé de 10 000 m. Pour les participants, il s'agit d'apprendre à dépasser ses limites.

Tous le diront : l'Ultra-Trail du Mont-Blanc (aussi appelé UTMB) n'est rien sans son fameux départ, lancé depuis Chamonix (Haute-Savoie). Mais tous ajouteront aussitôt que l'UTMB n'est rien sans sa nuit, voire ses nuits. La nuit appartient à ceux qui la préparent : les coureurs, bien sûr, mais aussi ceux qui les encouragent. Mais passé Notre-Dame-de-la-Gorge (Haute-Savoie), quand la nuit se fait vraiment profonde et que Chamonix paraît si loin, il vaut mieux rentrer dans sa bulle.

L'Espagnol Pau Capell en tête de course

Leur bulle, cela fait longtemps que les leaders se la sont construite, à l'image de l'Espagnol Pau Capell ou de Xavier Thévenard. Entre ces deux-là, l'UTMB balance son cœur, avec une nette préférence pour Capell, qui impose son rythme. À la moitié de la course, il compte 20 minutes d'avance sur son poursuivant. L'écart ne faiblira pas, mais s'accentuera. Les leaders ne parlent plus. Restent les anonymes pour donner un autre relief à la course.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne