Quatre personnes meurent dans des accidents de montagne dans les Alpes

Le Mont Pelvoux, dans les Alpes, le 16 juin 2017.
Le Mont Pelvoux, dans les Alpes, le 16 juin 2017. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

Un Italien qui pratiquait l'escalade et trois alpinistes français, ont trouvé la mort dans trois accidents distincts survenus dans les Hautes-Alpes et en Haute-Savoie.

Terrible journée dans les Alpes. Dimanche 29 juillet, quatre personnes, un Italien qui pratiquait l'escalade et trois alpinistes français, ont trouvé la mort dans trois accidents distincts survenus dans les Hautes-Alpes et en Haute-Savoie.

Le premier de ces trois drames a coûté la vie dimanche vers 6h30 à un Milanais de 40 ans qui progressait à 3 000 mètres d'altitude dans le couloir Coolidge, une voie d'escalade qui mène au Mont Pelvoux (Hautes-Alpes), dans le massif des Écrins. Le quadragénaire aurait péri après avoir dévissé sur une centaine de mètres, ont indiqué les gendarmes, qui ont procédé dimanche après-midi à des auditions de témoins pour tenter de déterminer les causes exactes de sa chute.

Trois accidents distincts

Le second accident s'est joué vers 8 heures dans le massif du Mont Blanc (Haute-Savoie), aux dépens d'un alpiniste qui a trouvé la mort après un dévissage. Un autre alpiniste, qui l'accompagnait, est ressorti polytraumatisé. L'enquête pour déterminer les circonstances du drame a été confiée au Peloton de gendarmerie (PGHM) de Chamonix.

Le dernier accident a quant à lui causé la mort de deux alpinistes françaises, deux femmes de 48 et 54 ans, qui progressaient encadrées par un guide sur une voie des Enfetchores en direction de la Brèche de la Meije (Hautes-Alpes), un sommet situé à 3 300 mètres d'altitude.

Vous êtes à nouveau en ligne